Des actions pour lutter contre l’agrile du frêne

Des actions pour lutter contre l’agrile du frêne à Repentigny

Les élus, Raymond Hénault, Francine Payer et Normand Urbain ainsi que la directrice des travaux publics, Sylvie Bouchard, dans le parc des Érables où se dresse un frêne qui a reçu un traitement.

Repentigny, le 27 août 2015 – Parmi ses différentes actions pour lutter contre l'agrile du frêne, la Ville de Repentigny a traité plus de 100 arbres d’intérêt au TreeAzin cet été. Une démarche qui s’inscrit dans son plan de lutte contre la prolifération de l’insecte qui a fait son apparition sur la couronne Nord de Montréal.

Le traitement au TreeAzin, un insecticide d’origine naturelle, se poursuivra. Il sera fait en alternance dans les zones où l’insecte a été piégé. S’amorcera ensuite la planification des prochains traitements qui seront effectués au printemps prochain. Ainsi, les arbres ciblés pour le traitement sont identifiés avec un point de couleur verte.

Ceux jugés non viables à long terme seront pour leur part coupés dès le 15 octobre. Ceux-ci sont marqués de peinture rouge. S’il y a absence de point, c’est soit que l’analyse n’a pas encore été faite sur cet arbre ou encore qu’il est de circonférence jugée trop petite pour recevoir un traitement. « Le but recherché par le traitement est de ralentir le dépérissement de l’arbre, ou au mieux de le sauver. Pour diminuer la prolifération de l'agrile et préserver le couvert arboricole existant, il faut agir de manière concertée.», indique le président de la commission Environnement et développement durable, M. Normand Urbain.

L’analyse des arbres de parcs devrait être complétée pour l’ensemble du territoire d’ici la fin de l’été 2015. Cette analyse est effectuée par des spécialistes. Précisons que la Ville de Repentigny a développé un plan de reboisement qui prévoit le remplacement des arbres qui seront abattus de manière progressive. « Nous faisons des plantations supplémentaires en prévention des abattages de frênes, et ce, depuis deux ans déjà», indique la présidente de commission Parcs et espaces verts, Francine Payer.

Dans la cour du citoyen

Les citoyens qui ont un frêne sur leur propriété ont trois choix : traiter l’arbre tous les deux ans; planter dans le but d’abattre lorsque l’arbre présentera des signes de dépérissement; ou abattre, entre le 1er octobre et le 15 mars, et replanter une essence d’arbre différente.

Un nouveau programme de subvention soutient les citoyens lorsqu’un arbre, situé sur leur terrain mais dans l’emprise de la rue, doit être abattu. La municipalité rembourse ainsi l’arbre qui sera choisi et entretenu par le citoyen, en vue de remplacer celui ayant dû être enlevé. Qui plus est, chaque printemps, à l’occasion de la remise de compost organisée par la Ville, les citoyens peuvent profiter d’un don de pousse d’arbre indigène, gracieusement fourni par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Des outils pour faciliter la plantation

Pour accompagner sa population, la Ville de Repentigny a produit trois outils qu’elle rend accessibles sur son site Internet : un Guide de plantation, le dépliant Comment choisir le bon arbre pour votre propriété et un fascicule Les arbres coups de coeur de la Ville. Ensemble, ces trois outils couvrent toutes les étapes de la planification à la réalisation d’un projet de plantation, en incluant des recommandations sur le choix des essences, l’entretien et la protection des arbres. Ceux-ci ont été développés en respect des spécificités du territoire et favorisent un développement harmonieux de la forêt urbaine. Un guide concernant l’agrile du frêne est aussi disponible sur le site web de la municipalité.

Un plan d’action pour lutter contre l’agrile

Le traitement des arbres s’inscrit au plan d’action contre l’agrile du frêne en cours d’élaboration par la municipalité. Au préalable, Repentigny a d’abord réalisé l’inventaire des arbres de parcs de son territoire. Plus de 1100 frênes ont été dénombrés. Elle a déployé un programme de dépistage intensif en juin, par lequel l’insecte a été détecté dans plusieurs parcs, répartis sur l’ensemble du sol repentignois.

À l’instar de plusieurs municipalités, Repentigny a aussi adopté en avril un règlement en la matière, établissant les normes à respecter sur les terrains privés. Elle a tenu en parallèle une séance d’information grand public sur ce phénomène qui prend des proportions sur la Couronne Nord du Québec. L’ensemble de la démarche repentignoise s’arrime aux efforts déployés par les villes de la Communauté métropolitaine de Montréal et est basé sur la Stratégie métropolitaine de lutte contre l’agrile du frêne.

Pour en savoir plus sur le sujet

- 30 -
Calendrier des activités
<juillet 2017>
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23 24 25 26 27 28 29
3031 1 2 3 4 5