Le Gala reconnaissance des bénévoles devient écoresponsable

Pour son édition 2016

M. Raymond Hénault, conseiller municipal, membre de la commission Environnement et développement durable, Mme Marjolaine Rodier-Sylvestre, chef de division Environnement, Mme Caroline Voyer, directrice générale du Conseil québécois des événements écoresponsables (CQEER) et Mme Manon Fortin, directrice du Service des Arts, de la culture et des Lettres de la Ville de Repentigny.

Repentigny, le 31 mai 2016 - À l’approche de la Journée mondiale de l’environnement se déroulant le 5 juin, la Ville de Repentigny passe de la parole aux actes en annonçant la certification en gestion responsable d’événements de niveau 3 pour son Gala reconnaissance des bénévoles, événement présenté le 29 octobre prochain au Complexe sportif Gilles-Tremblay.

« Cette certification est intrinsèquement rattachée au plan d’action de notre nouvelle Politique environnementale. Le Gala reconnaissance des bénévoles est tout indiqué pour une telle certification. En effet, les quelques 900 convives issus des milieux communautaire, sportif, humanitaire et événementiel pourront vivre l’expérience d’un événement soucieux du développement durable et à leur tour, intégrer des mesures écoresponsables dans leurs activités », explique M. Normand Urbain, conseiller municipal, président de la commission Environnement et développement durable.

C’est le Conseil québécois des événements écoresponsables (CQEER) qui est à l’origine de la création de la norme 9700-953 en gestion responsable d’événement au Québec. Pour ce faire, le Bureau de normalisation du Québec (BNQ) a été mandaté par le CQEER. Cet organisme sans but lucratif, qui va classifier le Gala reconnaissance des bénévoles au niveau 3 (sur 5 niveaux), se veut un carrefour d’information et d’échange qui facilite et encourage l’organisation d’événements écoresponsables.

Repentigny, précurseur en la matière
Peu de villes certifient des événements écoresponsables. À titre d’exemples, Montréal l’a fait en 2013 avec ses Mosaïcultures, la Ville de Mont-Tremblant depuis deux ans avec son Ironman, tout comme la Fédération québécoise des municipalités avec son congrès annuel. « Encore une fois, Repentigny innove et c’est pour nous une grande fierté », d’ajouter M. Raymond Hénault, conseiller municipal, également membre de la commission Environnement et développement durable de la Ville de Repentigny.

56 critères de performance
Le processus de classification fonctionne avec un système de points utilisant 56 critères de performance différents, regroupés dans les 5 catégories suivantes : sélection des fournisseurs, gestion du matériel, des sources d’énergie et de l’eau, gestion des matières résiduelles, sélection de l’alimentation et sélection des moyens de transport.
La norme du BNQ en gestion responsable d’événements sert de cadre de référence pour un programme de certification volontaire. Ce cadre donne aux organisateurs d’événements, aux fournisseurs de services, aux participants et aux utilisateurs la chance de collaborer à la création d’événements avec une empreinte environnementale limitée et des bénéfices économiques et sociaux accrus pour les communautés.


- 30 –
Calendrier des activités
<janvier 2018>
31123456
78910111213
14151617 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10