Le projet pilote du 40 km/h se poursuit

Atténuation des limites de vitesse

Les conseillers municipaux et membres de la commission Sécurité urbaine, MM. Raymond Hénault et Stéphane Machabée, entourés du lieutenant Frédéric Pierre, de l’agente Nadine Demers et de l’inspecteur-chef Patrick Gaudreault.

Repentigny, le 10 mai 2018 – Après une première phase concluante réalisée à l’automne 2017, le projet pilote d’atténuation des limites de vitesse se poursuit cet été dans trois nouveaux secteurs.

Ainsi, la limite de vitesse dans les rues des quartiers suivants passera de 50 km/h à 40 km/h, excepté aux abords des parcs où la limite sera de 30 km/h :
  • Secteur Larochelle, délimité par le boulevard L’Assomption, le boulevard de La Rochelle et l’autoroute 40 en direction est;
  • Secteur Beauchesne, délimité par le boulevard Iberville, la rue Valmont, l’autoroute 40 en direction est et l’école des Moissons (rue Nollet).
De plus, la limite passera de 70 km/h à 50 km/h sur le chemin de la Presqu’île, dans sa portion repentignoise.

Cette seconde et dernière phase permettra de confirmer l’efficacité de cette mesure d’atténuation sur la vitesse dans les rues. Cette fois, le 40 km/h sera également testé sur certaines artères collectrices, soit une partie des boulevards L’Assomption et de La Rochelle, la rue Champigny, la rue Beauchesne et le chemin de la Presqu’île.

Tout au long du projet pilote, des agents patrouilleurs seront présents dans ces secteurs afin de sensibiliser les usagers au respect des nouvelles limites.

Application à grande échelle

D’ici la fin de l’été, les citoyens résidant dans les secteurs du projet pilote, particulièrement ceux demeurant sur les rues collectrices, seront invités à faire part de leur appréciation de la mesure par le biais d’un sondage. Ultimement, l’objectif est de déployer cette mesure à l’ensemble du territoire, exception de certaines artères principales, notamment les boulevards Brien, Lacombe et Iberville, et les rues Notre-Dame et Notre-Dame-des-Champs.

Une mesure complémentaire 

L’atténuation des limites de vitesse s’ajoute à l’éventail d’actions qui sont entreprises quotidiennement afin d’assurer la sécurité des voies de circulation sur le territoire. « Cette mesure n’aura d’impact que parce qu’elle s’inscrit en complément à de nombreux moyens déjà déployés, par exemple les campagnes de sensibilisation, la surveillance policière ou l’installation de structures tels les stèles radar et les brigadiers statiques. Chacun a un rôle à jouer et nous comptons sur la collaboration des automobilistes pour respecter ces nouvelles limites et ainsi contribuer à faire de nos quartiers des milieux encore plus sûrs », explique le conseiller municipal et président de la commission Sécurité urbaine, M. Raymond Hénault. 

Concrètement, l’ensemble de ces mesures vise à maintenir, voire améliorer, le bilan routier repentignois qui se caractérise par une baisse globale des accidents de la route de 22 % depuis 2012.

En réponse aux préoccupations citoyennes

Le projet pilote d’atténuation des limites de vitesse a d’abord été déployé à la suite d’un sondage réalisé sur la plateforme Parlons Repentigny auquel ont répondu plus de 230 citoyens en juillet 2017. Les résultats avaient démontré une inquiétude quant à la sécurité des piétons et des cyclistes circulant sur le territoire. 

Une première phase avait alors été réalisée dans deux secteurs du territoire, soit le quadrilatère formé par le boulevard Industriel, le boulevard L’Assomption, la rue Valmont et l’autoroute 40, et celui délimité par la rue Saint-Paul, le boulevard le Bourg-Neuf, le boulevard J.-A. Paré et la voie ferrée.

 
Calendrier des activités
<mai 2018>
293012345
6789101112
13141516171819
2021222324 2526
27 28 29 30 311 2
3 4 567 8 9