Repentigny lauréate d’un prix Les Arts et la Ville pour L’Été Poitras

L’exposition estivale 2017 et sa programmation d’activités

C’est avec grande fierté que mesdames Denyse Peltier, conseillère municipale et présidente de la commission Arts, culture et lettres, et Manon Fortin, directrice du Service des arts, de la culture et des lettres à la Ville de Repentigny, ont reçu le prix Les Arts et la Ville « Culture et développement ».

Repentigny, le 8 juin 2018 –  L’Été Poitras récolte à nouveau les honneurs et permet à la Ville de Repentigny de se hisser parmi les municipalités lauréates des prix Les Arts et la Ville 2018. C’est dans la catégorie « Culture et développement », pour les villes de 20 000 à moins de 100 000 habitants, que le projet a séduit les membres du jury. Il s’agit du second prix récolté cette année pour cette réalisation culturelle d’envergure.
 
L’Été Poitras est un projet de communauté qui a su rassembler et solidariser des acteurs culturels et économiques autour d’une grande exposition rétrospective de la carrière du designer Jean-Claude Poitras, présentée au Centre d'art Diane-Dufresne. Pour la première fois à Repentigny, un circuit culturel et commercial prenait place au cœur de la ville au profit de partenariats porteurs et d'une démocratisation de la culture et des arts visuels. 
 
« Avec L’Été Poitras, l’exposition a pris vie à l’intérieur, mais aussi à l’extérieur du Centre d’art, permettant aux visiteurs de goûter à la culture à travers des activités créatives, des rencontres, des visites de l’exposition, un grand concours et même chez nos partenaires du centre-ville! La communauté repentignoise a vibré au rythme de L’Été Poitras jusqu’aux Galeries Rive Nord, où il était possible de découvrir des créations inédites de Jean-Claude Poitras, souligne Mme Chantal Deschamps, mairesse de Repentigny. Restaurateurs et commerçants ont fait équipe avec la Ville pour propulser la culture au sommet des événements de l’été, la positionnant comme un solide outil de développement social et économique. »
 
C’est d’ailleurs cette mobilisation citoyenne et la vision repentignoise de transversalité de la culture qui a retenu l’attention du jury. Il a également noté que le projet favorisait une meilleure accessibilité aux arts et à la culture, en plus de générer des retombées positives sur les plans social, touristique et économique.
 
De ce projet est née une communauté locale solidaire, impliquée et sensibilisée à la culture. Plusieurs partenaires ont décidé de participer à la programmation entourant l’exposition 2018 du Centre d’art Diane-Dufresne, Créer : l’été des rencontres improbables, et ont même accepté de s’y impliquer encore plus activement. La culture est portée collectivement, et c’est cette synergie qui fait de Repentigny une destination effervescente et incontournable.