Background Image
Previous Page  5 / 32 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 5 / 32 Next Page
Page Background

PORTRAIT

D’hier à aujourd’hui, la vitalité culturelle repentignoise trouve écho dans la richesse de son histoire

et de son patrimoine.

Reconnue comme l’une des plus vieilles villes de la grande région montréalaise, Repentigny est fondée en 1670 par

Jean-Baptiste Le Gardeur. Dès le 19

e

siècle, une petite agglomération se distingue en prenant forme sur la rive nord du

bas de la rivière L’Assomption : le Petit Village. Par l’avènement d’une route de contournement en 1957, l’ancienne rue

principale se fige dans le temps conservant ainsi son caractère historique et son patrimoine architectural et naturel intact.

Entre 1817 et 1823, la partie est de Repentigny voit s’ériger trois moulins à vent. De ces bâtiments historiques nous sont

restés les moulins Grenier et Jetté, lesquels font partie des dix-huit moulins du Québec encore existants.

Au début du 20

e

siècle, Repentigny devient un lieu de villégiature prisé. Avec ses huit plages, ses villas et ses chalets, elle

est considérée comme une destination estivale de choix pour les Montréalais. Autour de ce va-et-vient de vacanciers se

développe une vitalité culturelle qui marque, encore aujourd’hui, l’identité locale.

Au moment où elle obtient son statut officiel de ville en 1957, Repentigny compte à peine

1500 habitants. Elle inaugure néanmoins, dès 1963, son premier Centre d’art au parc

Saint-Laurent et en 1964, sa toute première bibliothèque.

En 1983, la diffusion musicale est propulsée par la naissance de l’Association de

Repentigny pour l’avancement de la musique (ARAMUSIQUE). Reconnu pour sa riche

programmation, l’organisme s’impose depuis comme l’un des diffuseurs régionaux.

Les années 2000marquent, quant à elles, la revitalisation du centre-ville de Repentigny.

D’abord, une nouvelle vocation est donnée au parc de l’île-Lebel pour en faire un

lieu privilégié de grandes manifestations culturelles. Puis, le futur Espace culturel

commence à s’animer, dès 2009, avec une série de spectacles au parc Charles-De

Gaulle et avec l’ouverture, en 2015, du Centre d’art Diane-Dufresne.

En 2017, la culture à Repentigny se traduit par une offre culturelle abondante

et diversifiée, soutenue par l’implication de plus d’une trentaine d’organismes

culturels, d’une quarantaine d’entreprises à vocation culturelle et de nombreux

artistes professionnels et amateurs. Elle se déploie à travers un réseau de

bibliothèques performant et innovant, une centaine d’activités annuelles, des

sites patrimoniaux animés, des parcours historiques, des événements

majeurs et un Espace culturel en plein développement.

Moulin Grenier