Background Image
Previous Page  7 / 8 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 7 / 8 Next Page
Page Background

Regard sur nos

POLITIQUES

Politique environnementale

Agir pour demain : en route vers l’an 2

Le 22 avril dernier marquait le premier

anniversaire de la réédition de la Politique

environnementale de la Ville de Repentigny.

Ancrée dans l’action, cette politique-cadre engageait la

municipalité à placer l’environnement au cœur de chaque

décision dans une perspective de développement durable. Près

d’un an jour pour jour après son lancement adoption, la Politique

environnementale est plus vivante que jamais et poursuit sa

quête vers un avenir encore plus durable.

L’objectif derrière cette seconde mouture était de confirmer

la volonté repentignoise de concrétiser un milieu de vie où la

nature, l’urbanisation et les espaces agricoles cohabitent et

interagissent. À l’image des grandes politiques municipales, la

Politique environnementale permet d’encadrer et de structurer

les actions de la Ville en matière d’environnement afin d’offrir

aux générations actuelles et futures une qualité de vie optimale.

Une première année favorable pour l’avenir

En novembre 2016, la réalisation d’un grand nombre des

initiatives inscrites au plan d’action de l’an 1 de la Politique avait

permis la publication d’un premier bilan fort concluant. On y

recensait notamment la poursuite des tests au colorant pour

détecter les raccordements inversés, l’utilisation de 100 % des

biosolides de la station de traitement des eaux usées à des fins

de valorisation agricole, le géoréférencement des équipements

de récupération extérieurs et l’obtention du niveau 3 de la

norme BNQ en gestion d’événements responsables pour le Gala

reconnaissance des bénévoles.

Depuis, chacune des 11 initiatives listées pour la première

année a été complétée ou est en voie de l’être. Entre autres,

la refonte du règlement de gestion des matières résiduelles

visant l’harmonisation avec le Plan métropolitain de gestion

des matières résiduelles s’achèvera à l’été 2017 et des travaux

d’amélioration et de signalisation débuteront à l’écoparc de

Repentigny au cours des prochains mois.

« L’adoption de cette politique tournée vers l’avenir a créé un

réel engouement au sein de notre organisation, mais également

auprès de nos concitoyennes et de nos concitoyens qui ont été

près de 600 à participer à son élaboration en se prononçant

sur des priorités d’action axées sur le développement durable.

Les initiatives mises sur pied avec grande efficacité au cours

de la dernière année, ainsi que toutes celles qui sont à venir,

répondent ainsi à des préoccupations et à des enjeux réels et

visent toutes à faire de Repentigny une ville en symbiose avec son

environnement », indique le conseiller municipal et président

de la commission Environnement et développement durable,

M. Normand Urbain.

Et que nous réserve l’an 2?

Pour sa deuxième année d’activité, la Politique environnementale

s’accompagne d’un plan d’action étoffé prévoyant notamment la

réalisation des actions suivantes :

• planification de l’implantation de la collecte des matières

organiques pour la fin de 2018, incluant la campagne

d’information et de sensibilisation;

• obtention de la certification en gestion responsable

d’événements selon la norme BNQ 9700-253 pour le Gala

reconnaissance des bénévoles et d’autres événements

municipaux;

• adhésion au Circuit électrique d’Hydro-Québec et installation

de bornes de recharge pour les véhicules électriques;

• achat de deux véhicules électriques;

• promotion de l’herbirecyclage et du feuillirecyclage auprès

de la population;

• mise en ligne de fiches d’information sur les nouvelles

normes durables en matière d’urbanisme;

• diffusion du bilan annuel de performance de la Ville en

gestion des matières résiduelles.

Chacune des actions déployées dans le cadre de la Politique

environnementale répond à un objectif précis qui s’inscrit

dans l’une des sept thématiques dont se compose la Politique :

activités municipales, air et changements climatiques, eau,

énergies renouvelables, matières résiduelles, nuisances et bruits

et sols et biodiversité.

Pour consulter la Politique environnementale dans son intégrité

ou pour en savoir plus sur le déploiement des actions à venir,

consultez le ville.repentigny.qc.ca/environnement.

Volume 15 • Numéro 3 Avril 2017

ville.repentigny.qc.ca

Depuis l’adoption de la Politique, de nombreuses initiatives

ont été mises en place afin de favoriser l’épanouissement des

familles repentignoises, mais une attention particulière a été

portée aux personnes handicapées, aux aînés et aux adolescents

dont certains besoins restaient à être comblés.

Bien qu’il s’adresse à l’ensemble des résidents de la MRC de

L’Assomption, le service d’info-référence 211, opérationnel depuis

le 10 avril, répond directement au besoin d’accompagnement

exprimé par les aînés lors des consultations menées en marge

de l’élaboration de la Politique en 2014 et en 2015. En effet,

ce service centralisé d’information et de référence, offert par

téléphone et en ligne, dirige rapidement ses utilisateurs vers

la ressource sociocommunautaire disposée à leur venir en

aide la plus près. Le Carrefour informationnel et social, dont

l’ouverture est prévue pour juin, complètera l’offre du 211 en

proposant un accompagnement personnalisé aux clientèles les

plus vulnérables. De plus, une carte d’accès aux services pour

aînés, un outil d’intervention présenté sous la forme d’une carte

géographique et qui regroupe tous les organismes du territoire

offrant une assistance adaptée à la clientèle aînée, a également

été développée au cours de la dernière année.

En ce qui a trait aux adolescents, l’arrivée d’un médialab à la

bibliothèque Robert-Lussier représente assurément l’initiative

la plus porteuse pour cette clientèle avare de découvertes

technologiques, qui a d’ailleurs contribué à son élaboration,

notamment par la mise sur pied d’un conseil des ados. Cette

nouvelle aire d’échange et de création répond ainsi aux objectifs

de la Politique voulant que chaque clientèle ait l’opportunité de

participer activement à la vie municipale et puisse se retrouver

dans des lieux qui lui sont propres.

À ces grands projets s’ajoutent des dizaines d’initiatives

déployées depuis 2016 afin de favoriser le bien-être des familles

et des aînés de Repentigny : la Fête des familles et la Fête

interculturelle (organisée par SAFIMA), toutes deux de retour

en 2017, l’implantation du programme de conditionnement

physique Vie active s’adressant aux 50 ans et plus, un projet pilote

mené lors de la Fête nationale afin de favoriser l’accessibilité des

personnes handicapées aux grands événements, et plus encore.

Encore plus pour les familles et les aînés

Depuis son adoption, la Politique de la famille et des aînés a

permis d’encadrer bon nombre d’initiatives qui contribuent

aujourd’hui à faire de Repentigny un milieu où il fait bon

vivre. C’est dans cet esprit que le travail se poursuit et que de

nouvelles actions ont été entreprises :

• élaboration d’une Politique du sport et de l’activité physique;

• obtention de l’accréditation « Ville amie des enfants »;

• publication d’une carte intelligente de type géo clip indiquant

les lieux des activités familiales sur le territoire;

• mise aux normes de certains édifices municipaux en ce qui

a trait à l’accessibilité;

• bouclage du réseau cyclable.

« Avec de premiers résultats aussi éloquents, nous ne pouvons

qu’être enthousiastes à l’idée de poursuivre la mise en œuvre

du plan d’action de la Politique de la famille et des aînés, qui se

bonifiera au gré de nos réalisations afin de demeurer en phase

avec les besoins de nos concitoyennes et de nos concitoyens »,

conclut Mme Gendron.

La deuxième génération de la Politique de la famille et des aînés a

été lancée le 20 novembre 2015 en présence de ministre de la Famille

de l’époque, Mme Francine Charbonneau. Sur la photo, elle est

accompagnée de la conseillère municipale Mme Cécile Hénault, de

la mairesse Mme Chantal Deschamps, ainsi que des enfants qui ont

collaboré à l’événement.

La carte d’accès aux services pour aînés, ainsi que l’application

interactive développée parallèlement, sont disponibles dans la

section Aînés du site web de la Ville.

L’édition 2016 du Gala reconnaissance des bénévoles a été présentée

sous le signe de l’écoresponsabilité. Les nombreuses mesures mises

en place ont entre autres permis de détourner de l’enfouissement

90 % des matières résiduelles générées lors de la soirée par le biais

du recyclage et du compostage.

26 538

t.m.

9 018

t.m.

5 554

t.m.

315

kg

107

kg

66

kg

8,8%

13,7 %

19 % 58,5 %

Moins de déchets enfouis par habitant en 2016

La sensibilisation aux bonnes pratiques en matière de

développement durable est au cœur du déploiement de

la Politique environnementale. Petit à petit, ces efforts

portent leurs fruits, puisqu’on enregistre pour 2016 une

baisse de la quantité de déchets domestiques enfouis par

Repentignois. Depuis 2012, cette diminution se chiffre

à 13,2 %, représentant 3 723 tonnes métriques (t.m.) de

résidus détournés de l’enfouissement.

En 2016

Matières résiduelles générées

à Repentigny

• 26 538 t.m. de déchets

domestiques

• 9 018 t.m. de matières recyclables

• 5554 t.m. de résidus verts

Matières résiduelles générées

par citoyen

• 315 kg de déchets domestiques

• 107 kg de matières recyclables

• 66 kg de résidus verts

Le tri à Repentigny

• 58,5 % à la collecte des déchets

domestiques

• 19 % à la collecte sélective

• 13,7 % à la collecte des résidus verts

• 8,8% aux écoparcs

Il est important de rappeler qu’une bonne gestion des

matières résiduelles débute à la maison par un tri

minutieux. À cet effet, la section Environnement du site web

de la Ville regorge de trucs et d’astuces qui vous aideront

à choisir le bon contenant et à intégrer des comportements

écoresponsables à votre quotidien. Consultez-la sans tarder!