Background Image
Previous Page  2 / 8 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 2 / 8 Next Page
Page Background

Mot de la

MAIRESSE

Regard sur notre

BUDGET

Le citoyen au

cœur de nos actions

La présentation du budget 2017 revêt à mes yeux une cou-

leur particulière puisqu’il s’agit du dernier exercice finan-

cier dans le cadre du mandat qui nous a été accordé par les

électeurs en 2013 et le premier dans le contexte du récent

dépôt du projet de loi 122, reconnaissant les municipalités

comme un véritable gouvernement de proximité.

Par ce geste, le gouvernement réitère sa confiance envers

les dirigeants municipaux, premiers grands répondants

auprès de leur population.

Mon administration respecte une fois de plus ses enga-

gements en adoptant un budget équilibré de 137,1M$

qui maintient la hausse du compte de taxes à 1,8%, sous

l’Indice des prix à la consommation (IPC), estimé par la

Banque du Canada en 2017

Trois grands objectifs

Nous avons identifié trois principaux objectifs pour

l’année 2017, desquels découlera un éventail de projets

et d’investissements réalisés au bénéfice de toutes les

Repentignoises et de tous les Repentignois.

Le premier objectif, et nous nous y étions engagés dès

novembre 2013, est celui de maintenir le compte de taxes

à un niveau compétitif, en tenant compte de la capacité

de payer de nos citoyennes et nos citoyens.

Le second, est de poursuivre notre travail de réduction

de l’endettement net à long terme afin de dégager des

sommes pouvant être réinvesties dans des projets por-

teurs. Je vous rappelle qu’en seulement trois ans, nous

avons réduit notre endettement net à long terme de

10M$. C’est notable.

Enfin, le troisième objectif, est de déployer notre pro-

gramme de réfection des infrastructures de 50M$ sur

trois ans, en obtenant notre juste part de subventions

gouvernementales, ce qui réduit d’autant l’effort fiscal

des nôtres.

La plus-value repentignoise

Comme je l’ai mentionné au départ, la reconnaissance

récente du statut de gouvernement de proximité pour les

municipalités, inscrite dans le projet de loi 122 par le

ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du

territoire, M. Martin Coiteux, est bénéfique sur le plan

budgétaire. Notre Ville est plus que jamais en mesure de

jouer pleinement son rôle et le processus budgétaire, que

nous avons mis en place il y a quelques années déjà, en

est un excellent exemple en ce qu’il nous permet de pla-

nifier, de contrôler et de coordonner efficacement cha-

cune des étapes menant à l’adoption du budget.

En outre, la plus-value repentignoise augmente la compé-

titivité du compte de taxes lorsque comparé à des villes

ayant une taille et des responsabilités similaires aux

nôtres. La rigueur budgétaire et la planification respon-

sable en constituent l’assise qui nous permet, une fois de

plus, de présenter un budget rigoureux et responsable au

service de la qualité de vie citoyenne. C’est ce que je vous

invite à découvrir tout au long de ce document.

La mairesse

Chantal Deschamps, Ph. D.

Bilan 2016

L’année 2016 fut marquée par de nombreuses réalisations et améliorations sur le territoire repentignois. Des investissements notables

dans les infrastructures, les équipements et les bâtiments ont permis de rehausser la qualité des services et de renforcer le sentiment

de sécurité des Repentignoises et des Repentignois. Voici quelques projets marquants de la dernière année :

Poursuite de la réfection

de diverses rues, bordures et

trottoirs, entre autres sur la rue

Murray, le boul. de La Rochelle,

le boul. Industriel Nord et la rue

Lacombe à l’ouest de la montée des

Arsenaux, de même que l’octroi

d’une subvention du ministère des

Transports, de la Mobilité durable

et de l’Électrification des transports

(MTQ) pour le chemin de la Savane.

Poursuite du remplacement

de conduites et de réhabilitation

d’aqueduc, dont une partie est

couverte par le Programme

d’infrastructures Québec-

Municipalités et le Fonds chantiers

Canada-Québec (FCCQ), sur les rues

et les axes suivants : rue Gracia, rue

Saint-Étienne, rue Belleville, rue El

Mirador et place Hervé.

Remplacement d’équipements

spécialisés, de matériel roulant et de

véhicules pour le Service des travaux

publics et le Service de prévention

et de lutte contre les incendies,

notamment l’acquisition d’un camion-

échelle de haute performance.

Réalisation d’études et octroi d’un

contrat pour l’aménagement du

Médialab à la bibliothèque Robert-

Lussier, un projet porteur d’avenir

dans la Ville intelligente subventionné

par le ministère de l’Éducation et de

l’Enseignement supérieur.

Aménagement du parc des

Premières-Nations, un lieu

unique à vocation écologique et

environnementale, situé dans le

secteur Valmont-sur-Parc.

Mise à niveau de parcs et acquisition de

modules de jeux et de mobilier, soit :

ƒ

ƒ

installation de jeux d’eau et d’un

bloc sanitaire au parc Deschamps ;

ƒ

ƒ

aménagement d’une patinoire/bas-

ketball éclairée, de modules de jeux

et d’un espace vert au parc

Maurice-Richard ;

ƒ

ƒ

aménagement d’un terrain de base-

ball de catégorie bantam au parc

Rivest ;

ƒ

ƒ

fin des travaux d’aménagement

du parc-plage Saint-Laurent en

collaboration avec la Communauté

métropolitaine de Montréal et le

gouvernement du Québec ;

ƒ

ƒ

poursuite de l’installation de bornes

Wifi dans différents parcs.

Travaux de bouclage du réseau cyclable

sur le boul. Basile-Routhier entre les rues

Brassens et de Berthier, de même que sur

une partie du boul. Industriel, de la rue

Notre-Dame, de la rue Thouin et du boul.

Iberville.

Début du programme de remplacement

des lampadaires sur le boul. Iberville entre

les rues Hôtel-de-Ville et D’Argenson.

Aménagement d’une voie réservée aux

autobus sur la rue Notre-Dame en direc-

tion ouest entre le boul. Iberville et la rue

Notre-Dame-des-Champs.

Aménagement d’une passerelle pour

piétons et cyclistes adjacente au pont

d’étagement Brien au-dessus de l’auto-

route 40.

Poursuite de la mise aux normes aux

stations de purification de l’eau et de trai-

tement des eaux usées, de même qu’aux

étangs aérés. Construction d’une réserve

d’eau potable et réalisation d’une étude

pour la réfection du barrage.

Le conseil municipal a donc consenti des travaux totalisant 23 218 900 $, dont 7 410 000 $ proviennent de subventions gouvernementales,

pour un investissement net de 15 808 900 $.

Repentigny se distingue

Une fois de plus cet année, Repentigny a fait sa marque, en

remportant de nombreux prix tant à l'échelle régionale que

nationale. En voici un apperçu.

Chantal Deschamps récipiendaire du

Prix Jean-Paul-L’Al-

lier

pour sa vision, son leadership et ses réalisations en

urbanisme et en aménagement du territoire.

Chantal Deschamps récipiendaire du

Prix Régis-Laurin

,

récompensant sa contribution au développement du logement

coopératif sur le territoire repentignois.

Municipalité culturelle de l’année, région de Lanaudière,

dans le cadre des

Grands prix Desjardins de la culture

.

Prix OCTAS

, catégorie Culture et Société, remis par le Ré-

seau ACTION TI pour le développement de l’application Mes

services municipaux.

Plume d’argent, catégorie Événements, 30 000 à 99 999 habi-

tants, pour l’inauguration du Centre d’art Diane-Dufresne et

le vernissage de l’exposition DDXL dans le cadre du concours

des

Plumes d’excellence de l’Association des communi-

cateurs municipaux du Québec

(ACMQ).

Coup de cœur du jury pour la campagne de communication

interne Sensibilisation aux procédés d’archivage dans le

cadre du concours des

Plumes d’excellence de l’ACMQ

.

Troisième position pour son taux de participation à l’édi-

tion 2016 du

Défi Santé

dans la catégorie 40 000 à 100 000

habitants.

Mention spéciale du jury aux prix

Les Arts et la Ville

dans

la catégorie Culture et développement, population de 20 000

à moins de 100 000 habitants, pour le Centre d’art Diane-

Dufresne.

Mention d’excellence en promotion, région de Lanaudière,

catégorie 10 000 habitants et plus, pour la campagne de

promotion entourant le

Défi Santé

 2016.

Finaliste dans la catégorie Innovation des

Grands Prix

santé et sécurité du travail

, région de Lanaudière, pour sa

démarche inclusive de prévention en santé et en sécurité.

La remise du Prix Jean-Paul-L’Allier à Mme Chantal Deschamps et le titre de Municipalité culturelle de l’année sont deux moments forts de 2016.

Page 2

ville.repentigny.qc.ca

Volume 14 • Numéro 9 Décembre 2016