Regard sur Repentigny - Décembre 2017

Regard sur nos FINANCES Volume 15 • Numéro 9 • Décembre 2017 ville.repentigny.qc.ca Page 5 Grands projets 2018 Au cours des quatre prochaines années, la Ville de Repentigny déploiera son programme d’investissements en matière d’infrastructures totalisant 65 M$. En 2018, ce sont 15,7 M$ qui seront investis sur le territoire dans le cadre de ce programme. Voici quelques-unes des initiatives en matière d’infrastructures et de développement qui seront entreprises en 2018. Procéder à la réfection complète des infrastructures sur les rues Archambault, Beaujeu, Cazeneuve, Chantal, Éthier, Jeanne-Mance et Sainte-Jeanne-d’Arc Poursuivre la réfection des artères locales, notamment la mise à niveau de conduites d’aqueduc et d’égout, de trottoirs ainsi que du pavage Revitaliser le tronçon de la rue Notre-Dame situé entre les rues Bédard et Notre-Dame-Deschamps, incluant l’enfouissement des fils d’utilité publique, dans le cadre du programme de remise à niveau de cette artère Poursuivre les travaux identifiés au Plan directeur des parcs et espaces verts , soit : ƒ Ajout d’un bloc sanitaire aux parcs Louis-Fréchette et Larochelle ƒ Aménagement d’aires de circulation au parc Maurice-Richard ƒ Poursuite du réaménagement du parc Thifault ƒ Amorce du programme de réfection des piscines municipales extérieures ƒ Remplacement de mobilier, de jeux et de lampadaires dans divers parcs Ajouter des tronçons au réseau cyclable Déployer le programme de réfection des bâtiments municipaux, plus précisément : ƒ Des travaux d’amélioration à l’écoparc ƒ La mise en œuvre du programme de réfection de la station de pompage ƒ L’installation de nouvelles bornes de recharge publiques pour véhicules électriques Poursuivre la mise à niveau des stations de purification de l’eau et de traitement des eaux usées Dans le cadre du grand projet de l’Espace culturel, choisir le concept de la salle de spectacle à la suite du concours d’architecture et élaborer les plans et devis en vue de la construction Signer le protocole d’entente avec le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET) confirmant son partenariat dans le projet d’élargissement à quatre voies du pont Rivest, incluant une piste multifonctionnelle Poursuivre la planification du projet pilote pour construire un mur antibruit en bordure de l’autoroute 40, en collaboration avec le MTMDET Réduire les limites de vitesse sur nos voies de circulation locales Implanter la collecte des matières organiques sur l’ensemble du territoire pour les habitations de huit logements et moins, les écoles, les garderies, les édifices municipaux et environ un tiers des institutions, des commerces et des industries En collaboration avec le Centre régional universitaire de Lanaudière, mettre en place la première phase de la desserte universitaire En collaboration avec CIENOV, aménager l’Espace CIETECH, un laboratoire de développement d’innovations en lien avec le commerce intelligent et les technologies expérientielles Les années libres au Centre d’art Diane-Dufresne Voir le monde politique et culturel à travers l’objectif de Pierre Dury De René Lévesque à René Angélil et Dominique Michel, en passant par Charles Aznavour et Penelope Cruz, sans oublier l’unique Diane Dufresne… Pierre Dury les a tous photographiés. Dès sa sortie de l’École nationale des beaux-arts en 1967, le photographe Pierre Dury a braqué son objectif sur plusieurs personnalités pour de nombreux médias imprimés ainsi que pour les univers de la mode, de la publicité, du cinéma et de la télévision. Au fil des ans, ses archives se sont enrichies de milliers d’images dont plusieurs portraits emblématiques de personnalités qui auront marqué les paysages culturel et politique québécois, comme ce fameux cliché de René Lévesque qui nous semble exaspéré. Il nous présente un riche parcours photographique et nous donne une occasion privilégiée de sentir la force du portrait où le sujet se révèle sans artifice. Pour apprécier son travail, voir ses agrandissements et plonger dans l’histoire du Québec contemporain, visitez son exposition Les Années libres au Centre d’art Diane- Dufresne, où une rétrospective de ses 50 années de carrière lui est consacrée. C’est d’ailleurs la première rétrospective à être vouée à l’artiste polyvalent, qui a ajouté la peinture à sa création. L’exposition est présentée jusqu’au 14 janvier. Consultez l'horaire du Centre d'art Diane-Dufresne avant de vous y rendre. À travers un riche parcours photographique, Pierre Dury nous fait entrer dans des univers auxquels nous n’avons pas accès.  Noël des enfants oubliés L’arbre aux rubans, une réussite ! Les citoyens et employés municipaux étaient invités à décorer l’Arbre aux rubans cette année encore. Les fonds amassés entre le 1 er novembre et le 8 décembre 2017 étaient destinés au Noël des enfants oubliés . Tous ont été très généreux : un montant total de 1700,25 $ a été remis, permettant à 103 enfants d’être parrainés. L’Arbre aux rubans est un arbre de Noël installé dans le hall d’entrée de l’hôtel de ville. Chaque regroupement de donneurs avait une couleur bien à lui. Rappelons que l’organisme Le Noël des enfants oubliés vient apporter du réconfort aux jeunes démunis de la région en leur offrant un cadeau à Noël. L’Arbre aux rubans est une façon originale de contribuer à l’organisme Le Noël des enfants oubliés.  Un face à face entre l’image et la femme. Plusieurs personnalités et sujets de Pierre Dury étaient présents au vernissage pour saluer le travail de l’artiste. Ici Bernard Derome et Chloé Sainte-Marie, accompagnés de Chantal Deschamps.

RkJQdWJsaXNoZXIy ODkzMjI=