Table of Contents Table of Contents
Previous Page  5 / 8 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 5 / 8 Next Page
Page Background

Volume 15 • Numéro 5 • Juin- juillet 2017

ville.repentigny.qc.ca

Page 5

Ancienne ville Le

Gardeur

En millions $

0,00 $

0,36 $

0,72 $

1,08 $

1,44 $

1,80 $

2016

2017

Ancienne ville

Repentigny

En millions $

0,00 $

0,80 $

1,60 $

2,40 $

3,20 $

4,00 $

2016

2017

Secteurs

En millions $

0 $

9 $

18 $

27 $

36 $

45 $

2016

2017

Gouvernement et autres

villes

En millions $

0 $

5 $

10 $

15 $

20 $

25 $

2016

2017

Ensemble

En millions $

0 $

48 $

96 $

144 $

192 $

240 $

2016

2017

Ancienne ville Le

Gardeur

En millions $

0,00 $

0,36 $

0,72 $

1,08 $

1,44 $

1,80 $

2016

2017

Ancienne ville

Repentigny

En millions $

0,00 $

0,80 $

1,60 $

2,40 $

3,20 $

4,00 $

2016

2017

Secteurs

En millions $

0 $

9 $

18 $

27 $

36 $

45 $

2016

2017

autres

17

Ensemble

En millions $

0 $

48 $

96 $

144 $

192 $

240 $

2016

2017

En millions $

Ancienne ville

Repentigny

En millions $

0,00 $

0,80 $

1,60 $

2,40 $

3,20 $

4,00 $

2016

2017

Secteurs

En millions $

0 $

9 $

18 $

27 $

36 $

45 $

2016

2017

Gouvernement et autres

villes

En millions $

0 $

5 $

10 $

15 $

20 $

25 $

2016

2017

Ensemble

En millions $

0 $

48 $

96 $

144 $

192 $

240 $

2016

2017

Catégorie à l’ensemble des contri-

buables, tendance à la baisse 

Emprunts contractés par la Ville de

Repentigny pour financer des travaux

et des projets qui profitent à l’ensemble

des citoyennes et des citoyens. C’est ce

qu’on appelle également la vraie dette de

Repentigny.

Catégorie au gouvernement,

tendance à la hausse

Emprunts contractés par la Ville de

Repentigny et remboursés entièrement

par le gouvernement du Québec en vertu

d’un programme d’aide financière. Il

faut toutefois noter que le gouvernement

répartit le versement de ses subventions

pour des projets d’infrastructures. À

cet égard, la municipalité a l’obligation

d’emprunter la somme totale pour réa-

liser le projet et d’inclure cet emprunt

dans sa dette. Elle sera ensuite rembour-

sée en totalité par le biais des divers

programmes. Ainsi, plus nous recevons

de subventions, plus la dette impartie au

gouvernement augmente.

Catégorie aux secteurs,

tendance à la baisse

Emprunts contractés par la Ville pour

financer des travaux sur une nouvelle

rue, dans un nouveau quartier (asphal-

tage, trottoirs, éclairage, égouts sanitaire

et pluvial, etc.), lesquels sont remboursés

uniquement par les propriétaires concer-

nés.

Catégorie aux anciennes Villes, tendance à la baisse

Emprunts contractés par les deux anciennes villes avant leur

regroupement en 2002. Les contribuables des secteurs Le

Gardeur et Repentigny assument uniquement le remboursement

de la dette de leur ancienne Ville. Elles ne sont pas mises en

commun, ni partagées.

Ancienne ville Le

Gardeur

En millions $

0,00 $

,36 

0,72 $

1,08 $

1,44 $

1,80 $

2016

2017

Ancienne ville

R p ntigny

En millions $

,00 $

0,80 $

1,60 $

2,40 $

3,20 $

4,00 $

2016

2017

Secteurs

En millions $

0 $

9 $

18 $

27 $

36 $

45 $

2016

2017

Gouvernement et autres

villes

En millions $

0 $

5 $

10 $

15 $

20 $

25 $

2016

2017

Ensemble

En millions $

0 $

48 $

96 $

144 $

192 $

240 $

2016

2017

Ancienn ville Le

Gardeur

En millions $

0,00 $

0,36 $

0,72 $

1,08 $

1,44 $

1,80 $

2016

2017

Anci nne ville

Repentigny

En millions $

0,00 $

0,80 $

1,60 $

2,40 $

3,20 $

4,00 $

2016

2017

Secteurs

En millions $

0 $

9 $

18 $

27 $

36 $

45 $

2016

2017

Gouvernement et autres

villes

En millions $

0 $

5 $

10 $

15 $

20 $

25 $

2016

2017

Ensemble

En millions $

0 $

48 $

96 $

144 $

192 $

240 $

2016

2017

Ancienne Ville

Le Gardeur

Ancienne Ville

Repe tigny

Baseball, tennis, basketball, pétanque, jeux d’eau et appareils d’exercice

Repentigny investit de façon marquée dans ses plateaux sportifs

L’année 2017 sera marquante quant aux

investissements consacrés aux différents

équipements sportifs et récréatifs de

Repentigny. La Ville injectera cette année près

de 2,5 M$ dans différents parcs municipaux.

Des terrains de baseball au parc de la Paix

Au parc de la Paix, deux terrains de baseball conçus pour les

petites catégories seront aménagés. Le contrat, d’une durée

approximative de quatre semaines, représente un investissement

municipal avoisinant les 100 000 $.

Relocalisation des terrains de tennis au parc

Thifault

Relocalisés en raison du grand projet d’Espace culturel, les

quatre terrains de tennis du parc Thifault, datant de quelques

décennies déjà, seront reconstruits plus à l’est, à proximité de

la place André-Boily (autrefois Jetté). Éclairés, avec surface en

acrylique, les nouveaux équipements respecteront les standards

et les normes de la Fédération québécoise de tennis. Les travaux

s’amorceront en juin et les terrains seront à nouveau disponibles

vers la mi-août. Un projet dont les coûts d’aménagement sont de

521 291 $.

Des terrains de tennis au parc Claudel

Au parc Claudel, dans Valmont sur parc, quatre terrains de

tennis éclairés, avec surface en acrylique, seront aménagés. Les

travaux se termineront à la mi-juillet. Ce projet représente à lui

seul un investissement municipal de 739 000 $.

« Ce secteur de la Ville, en pleine expansion, fait figure de parent

pauvre quant aux installations tennistiques accessibles au grand

public, mais aussi pour nos camps de jour et pour les cours qui

peuvent être offerts par des organismes sportifs spécialisés »,

mentionne M. Sylvain Benoit, conseiller municipal et président

de la commission Sports, activités

physiques et plein air.

À Repentigny, c’est plus de 900

personnes qui pratiquent le tennis

de façon organisée et plus de 5 000

joueurs qui pratiquent ce sport

sans affiliation à un club ou à une

académie.

La mise en place de ces équipe-

ments récréatifs au parc Claudel

permettra d’atteindre le ratio ter-

rain par résident recommandé par

la Fédération québécoise de tennis,

soit 1 terrain/2 500 résidents.

Au terme de ces travaux, Repentigny

comptera 38 terrains de tennis

extérieurs, dont 34 aménagés sur

des sites municipaux.

Des jeux d’eau au parc Maurice-Richard

La Ville complète cette année l’aménagement du parc Maurice-

Richard en y ajoutant des jeux d’eau. Le projet comprend aussi

l’installation de mobilier urbain et des travaux de plantation. Le

chantier se terminera pour les grandes vacances estivales. Le

budget des travaux s’élève à 335 685 $.

Nouveaux aménagements aux parcs Laforest et

Larochelle

Autres investissements majeurs, cette fois-ci à l’ouest du

territoire, touchant les parcs Laforest et Larochelle.

À Laforest, l’aire de jeux sera réaménagée, on y construira

un nouveau sentier intergénérationnel avec mobilier et jeux

extérieurs et des travaux de plantation seront également réalisés.

Pas moins de 300 000 $ y seront judicieusement investis.

Au parc Larochelle, des stations d'entrainement de marque

TrekFit

seront ajoutés, de même qu’une aire de pétanque

et aussi, pour petits et grands, aménagement d’une zone

fraîcheur (brumisateur) et d’une zone gouttelettes (jets d’eau

en provenance des airs et du sol). Des travaux de plantation

complèteront ce projet pour lequel la Ville consacre 350 000 $.

Et encore plus

L’Île-Lebel n’est pas en reste puisque trois stations d’entraînement

seront revisitées et remises au goût du jour.

Enfin, la Ville profitera de la belle saison pour remettre à neuf

les surfaces de jeux pour la pratique du basketball aux parcs

des Moissons et la Tourterelle.

Parc Maurice-Richard Splashpad

®

, QC

Révision 02 - 22107

VORTEXAQUATICSTRUCTURES INTERNATIONAL INC.

VORTEX-INTL.COM1.877.586.7839

©2015VORTEXINTERNATIONAL,ALLRIGHTSRESERVED

vortex-intl.com

Vue 3

Le béton gris et l’environnement sont aux fins d’illustration et non fourni par Vortex. Non valide pour construction

D’ici quelques semaines, les familles auront accès aux nouveaux jeux d’eau aménagés au parc

Maurice-Richard, situé à l’est du territoire repentignois.

Investir tout en abaissant la charge fiscale des contribuables

Comme déjà annoncé, de 2017 à 2019,

Repentigny investira pas moins de 50 M$ dans

ses infrastructures et dans le développement

de son réseau routier. De grands chantiers

réalisés tout en maintenant l’effort fiscal des

contribuables à un juste niveau.

« Nous nous y sommes engagés et nous le réaliserons tout en

maintenant une excellente santé financière et en abaissant notre

niveau d’endettement, déclare la mairesse Chantal Deschamps.

D’ailleurs le dépôt des états financiers consolidés présenté en

avril dernier a permis d’apprendre que la Ville de Repentigny a

réussi à réduire l’endettement total net à long terme de 17,5 M$

en seulement trois ans, le faisant passer de 276 187 956 $ en

2013 à 258 670 204 $ en 2016.

« Planification visionnaire, contrôle rigoureux des dépenses et

stratégie de remboursement anticipé de la dette, c’est ce qui

explique ces résultats probants », ajoute Mme Deschamps avant

de rappeler que depuis 2012 Repentigny a décidé de réserver

un montant équivalent à 25 % de l’excédent annuel dégagé le 31

décembre de chaque année audit remboursement de la dette.

Démystifier les catégories d’investissements

Il faut savoir que la dette de la Ville de Repentigny est constituée

de quatre catégories d’investissements. La tendance est à la

baisse, hormis pour la catégorie des emprunts contractés par la

Ville et remboursés entièrement par l’appareil gouvernemental

par l’intermédiaire des programmes de subvention, ce qui

s’avère fort révélateur et signifiant au chapitre de la vigueur

économique.