Background Image
 1 / 8 Next Page
Information
Show Menu
1 / 8 Next Page
Page Background

Suivez-nous sur

ville.repentigny.qc.ca Tous vos services municipaux

du bout des doigts!

Prix Vectora

Lauréate 2014

Division de

la géomatique

Mention d’excellence

en promotion

Édition 2014

Défi 5/30

Prix leadership

dans le secteur public

IAPC/Deloitte

Or 2014

Skate Plaza

Distinction

George W.Burke

Réseau environnement

Lauréate 2015

Volume 13 • Numéro 4

Mai 2015

États financiers 2014

Repentigny a réduit sa dette de 6,9 M$ en 12 mois

La Ville de Repentigny a réussi l’exploit de

réduire sa dette de près de 7 M$ en seulement 12

mois. C’est le fait saillant qui se dégage des états

financiers consolidés de l’exercice 2014, déposés en

avril dernier lors de la séance régulière du conseil

municipal. Grâce à une gestion saine et rigoureuse,

l’administration repentignoise a en outre enregistré

un excédent consolidé de 1 958 805 $ au terme de

l’année 2014.

Réduction substantielle de la dette

Après avoir indiqué l’an dernier que la Ville entrait dans une

phase de stabilisation de la dette, la mairesse de Repentigny était

ravie d’annoncer que les efforts consentis ont rapporté davantage

que ce qui avait été prévu. « Depuis 2012, nous versons 25 %

de l’excédent annuel au remboursement anticipé de la dette en

capital. De plus, nous avons constamment appliqué une gestion

efficiente des emprunts par règlements, en plus de nous assurer

que nos projets d’infrastructures fassent l’objet d’une aide

financière gouvernementale réduisant la charge des contribuables

concernés. Notre vision fiable et responsable se traduit par une

diminution substantielle de la place de la dette dans le périmètre

financier repentignois »,

a déclaré Mme Chantal

Deschamps.

Ainsi, les états financiers

préparés par l’auditeur

indépendant,

DCA

comptable professionnel

agréé, établissent que

la dette à long terme de la Ville de Repentigny est passée de

291 281 068 $ (au 31 décembre 2013) à 284 344 256 $ (au 31

décembre 2014), une baisse majeure de 6 936 812 $ en seulement

12 mois.

Cette dette se répartit comme suit :

Dette aux secteurs : 54 M$

Dette au gouvernement et autres : 18,4 M$

Dette à l’ensemble de la Ville : 212 M$

Une Ville en excellente santé financière

« Il faut également recadrer la place de la dette en lien avec nos

immobilisations. Après avoir représenté 3,52 % de la richesse

foncière uniformisée en 2010, elle était à 3,39 % en 2014. La

valeur nette des immobilisations a par ailleurs franchi le

cap du demi-milliard au 31 décembre dernier, pour atteindre

501 011 607 $. Ces signes vitaux des finances municipales ne

trompent pas : Repentigny est en excellente santé financière », a

insisté la mairesse Deschamps.

Une rigueur de tous les instants

Comme on le sait, la Ville de Repentigny a conclu l’année 2014

avec un excédent consolidé à des fins fiscales de 1 958 805 $. Ce

résultat s’explique par les éléments suivants :

rationalisation du budget de fonctionnement (505 780 $)

gestion optimale des ressources humaines favorisant des

économies (250 000 $)

réduction des honoraires professionnels (200 000 $)

baisse des versements sur les intérêts pour les frais de

financement (1 030 000 $)

revenus de taxation commerciale plus élevés que les

projections (264 200 $)

diminution des recettes des droits sur les mutations

immobilières (- 313 000 $)

Rappelons que, conformément à son engagement de 2012, l’adminis-

tration Deschamps versera 25 % de l’excédent consolidé 2014 pour

accélérer le remboursement de la dette en capital, soit 485 000 $,

portant le total des versements des trois dernières années à

3 520 197 $.

Introduction de mesures

de contrôle

« Face aux défis fiscaux qui se sont

présentés l’automne dernier en

prévision du budget 2015, je souligne

que nous avons introduit de nouvelles

mesures rigoureuses qui, combinées

à celles ayant favorisé nos excellents

résultats du précédent exercice,

contribueront à consolider nos assises

fiscales et financières », a indiqué la

mairesse. Elle a notamment mentionné

le déploiement, cette année, de quatre

mesures supplémentaires, soit la

rationalisation budgétaire, la création

du comité de révision permanente des

dépenses, la réévaluation des postes

d’emploi, ainsi que la réalisation

d’investissements liés à un nouveau

pacte fiscal.

La mairesse de Repentigny a enfin souhaité une nouvelle entente

profitable à long terme entre Québec et les municipalités, dans

une perspective de saine gestion. « C’est un portrait encourageant

pour notre administration, et assurément très rassurant pour

nos citoyennes et nos citoyens. Comme nous, ils peuvent tirer

une grande fierté de la performance financière de leur Ville.

Cependant, comme je l’ai dit lors de l’adoption des prévisions

budgétaires 2015, le monde municipal doit pouvoir disposer de

nouveaux outils pour répondre aux besoins grandissants de la

population et aux exigences gouvernementales. C’est pourquoi

je réitère, avec la même énergie, mon souhait pour la conclusion

d’un nouveau pacte fiscal pour assumer pleinement nos

responsabilités », a conclu Mme Chantal Deschamps.

Tout en se disant fière des résultats financiers enregistrés, la mairesse

Chantal Deschamps réitère qu’un nouveau pacte fiscal doit être conclu

entre Québec et les municipalités. Le monde municipal doit pouvoir

disposer de nouveaux outils pour répondre aux besoins grandissants de

la population et aux exigences gouvernementales .

« 

Notre vision fiable et responsable se traduit par

une diminution substantielle de la place de la dette

dans le périmètre financier repentignois

 »

— Chantal Deschamps