Background Image
 1 / 8 Next Page
Information
Show Menu
1 / 8 Next Page
Page Background

Suivez-nous sur

Tout ce qu’il faut savoir sur Repentigny !

ville.repentigny.qc.ca

/clientele/nouveaux-residants

Programme des Grands Chantiers 2017-2019

Plus de 50 millions de dollars investis dans les infrastructures

Les trois prochaines années seront

marquantes au chapitre des investissements

consacrés aux infrastructures routières. La

mairesse repentignoise Chantal Deschamps

vient d’annoncer que pas moins de 50 M$ y

seront consentis.

« L’aménagement d’une voie réservée pour autobus sur la rue

Notre-Dame, la mise aux normes des infrastructures du secteur

et la construction d’une passerelle pour piétons et cyclistes au

viaduc Brien sont autant de réalisations à partir desquelles

s’expriment haut et fort notre programme d’investissements

et notre vision pour l’avenir de Repentigny », indique Chantal

Deschamps.

Autant sur la rue Notre-Dame que sur les boulevards Pierre-

Le Gardeur, Lacombe ou Brien, d’importantes sommes ont été

consacrées au réseau routier depuis le début des années 2000.

« La prochaine décennie sera tout aussi concluante au chapitre

des projets structurants visant le maintien et la revitalisation de

notre réseau routier, car s’y rattache inexorablement la qualité

de vie des Repentignoises et des Repentignois.

Utiliser la TECQ à d’autres besoins

Réitérant que ces interventions sur le réseau routier sont

planifiées et structurées et surtout qu’elles tiennent compte

de la capacité de payer des contribuables, la mairesse

repentignoise insiste pour rappeler que son administration

va s’assurer que Repentigny continue de recevoir sa juste part

des programmes gouvernementaux existants. « D’ailleurs, à

cet égard, l’achèvement de la mise à niveau de nos usines nous

permet maintenant d’investir davantage dans la réfection des

infrastructures de rue. Ce qui veut dire que nous pourrons

désormais utiliser les redevances provenant du programme de

la TECQ (Taxe sur l’essence et de la contribution du Québec)

pour financer certains grands chantiers à venir », explique

Mme Deschamps.

Réfection complète de la rue Notre-Dame

Repentigny a déjà consenti des sommes considérables sur le

célèbre Chemin du Roy. Rappelons qu’en 2004-2005, dans une

première phase qui a véritablement donné naissance au centre-

ville repentignois, pas moins de 10 M$ ont été investis entre la

rue Thouin et le boulevard Richelieu.

En 2014 et 2015, un 3 M$ additionnel a été engagé dans la

partie est du territoire, entre les boulevards Laurentien et Louis-

Philippe-Picard.

« Et déjà, je peux vous annoncer que nous injecterons 3,5 M$

en 2017 sur la rue Notre-Dame. Le tronçon sera révélé dès que

les subventions gouvernementales seront confirmées », déclare

d’emblée Mme Deschamps.

En fait, au terme des phases subséquentes, l’entièreté de la rue

Notre-Dame sera revitalisée.

Planifier pour une vision à long terme

« À compter de 2017, nous investirons annuellement 5 M$

dans le développement et l’entretien de nos grandes artères et

un autre 3 M$ dans nos rues locales.

C’est cela la force d’une vision. Nous

nous y sommes engagés et nous allons

le réaliser, et ce, tout en maintenant

une excellente santé financière et en

réduisant notre niveau d’endettement »,

poursuit Mme Deschamps.

Les boulevards Lacombe et

Pierre-Le Gardeur en mutation

Bien sûr, l’ensemble du territoire est

impliqué dans ce vaste programme. Dans

le secteur Le Gardeur, les boulevards

Lacombe et Pierre-Le Gardeur sont deux

autres voies majeures de circulation

dont le visage a radicalement changé

depuis quelques années, notamment

avec l’arrivée du Train de l’Est. « Nous

sommes intervenus autour de la gare et nous allons poursuivre

en 2018 avec les segments plus à l’est. Cet été, des travaux

ont été réalisés entre la Montée des Arsenaux et la rue Saint-

Paul », indique le directeur général, M. David Legault, ajoutant

par le fait même que l’aménagement d’une piste cyclable, la

construction de trottoirs et l’apport de la Ville à la construction

du Havre du Petit Village, un complexe résidentiel dans lequel

les autorités municipales ont injecté près de 2 M$, sont autant

de grands chantiers directement associés au développement de

la municipalité.

Et le programme ne s’arrête pas là. Ayant injecté près de 2 M$ à la

réfection du rang de la Presqu’île en 2014, Repentigny fait savoir

qu’en 2017 ce sera au tour de la Montée Lebeau. Le programme

triennal d’immobilisations indique par ailleurs qu’un montant

de 1,6 M$ y sera consacré.

Le mur antibruit

Au menu des grands projets, rappelons que le ministère des

Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des

transports (MTMDET) du Québec a officiellement inscrit au

calendrier des investissements routiers 2015-2017 la construction

d’un écran antibruit sur le territoire. Réclamé et attendu depuis

près de deux décennies, le projet sera réalisé par phases et à

coûts partagés avec le Ministère. « Quelle bonne nouvelle pour

nos citoyennes et nos citoyens, plus particulièrement pour ceux

et celles qui vivent en bordure de l’autoroute 40. Enfin, ce projet

va voir le jour », mentionne Mme Deschamps.

Précisons que la première section de l’écran antibruit sera érigée

sur la portion sud du territoire allant du boulevard Larochelle

au boulevard Brien. Certaines étapes préparatoires devront

être franchies avant que les travaux de cette phase initiale ne

débutent. Si tout va comme prévu, cette première phase devrait

débuter au plus tard en 2018.

La passerelle Brien et le pont Rivest

L’axe Brien est au cœur de ce vaste chantier de mise aux normes

et de développement du réseau routier. Vient effectivement de

débuter la construction d’une passerelle pour piétons et cyclistes,

adjacente au viaduc Brien, un projet réalisé une fois de plus en

partenariat avec le MTMDET. Un projet de plus de 2 M$ qui

ajoutera à la sécurité des usagers et qui favorisera le transport

actif. Dans une seconde phase, le Ministère reconstruira

le tablier du viaduc et enlèvera les trottoirs existants ce qui

permettra l’élargissement des voies de circulation.

« Le Ministère a accepté de nous accompagner financièrement

dans ce projet d’envergure et c’est là une bonne nouvelle.

Souhaitons-nous fortement qu’il soit aussi au rendez-vous pour

l’élargissement du pont Rivest », de conclure Mme Deschamps.

L’aménagement d’une voie réservée aux autobus du RTCR à l’ouest de la rue Notre-Dame et la

réfection des infrastructures du secteur est un projet majeur qui vient tout juste de se terminer.

Passerelle Brien : les travaux avancent

Amorcés le 1

er

août dernier, les travaux d’aménagement de la

passerelle pour piétons et cyclistes au viaduc Brien avancent.

Adjacente au pont d’étagement, la passerelle est érigée du côté

ouest, direction Montréal. Le chantier, qui fermera pour la pé-

riode hivernale, reprendra au printemps. La fin des travaux est

prévue pour juin 2017.

Cette passerelle assurera aux piétons et aux cyclistes une traver-

sée en toute sécurité.

La construction de cet ouvrage représente un investissement de

2 233 068 $. Une réalisation qui bénéficie d’une subvention de

1 M$ en provenance du Programme de la taxe sur l’essence et

de la contribution du Québec.

Volume 14 • Numéro 7

Octobre 2016

Prix Régis-Laurin

Développement du logement

social

Édition 2016

Chantal Deschamps, lauréate

Prix Bronze

Capsana

Taux de participation

Édition 2016

Défi Santé

Plume d'argent — Événements

ACMQ

Édition 2016

Inauguration Centre d'art

Diane-Dufresne

Prix OCTAS — Culture et

Société

Réseau Action TI

Édition 2016

Mes services municipaux

Municipalité culturelle

de l’année

Grands Prix Desjardins de la

culture / Édition 2016

Culture Lanaudière