Background Image
Previous Page  4 / 8 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 4 / 8 Next Page
Page Background

Regard sur notre

COMMUNAUTÉ

Page 4

ville.repentigny.qc.ca

Volume 14 • Numéro 3 Avril 2016

États financiers consolidés 2015 de la Ville de Repentigny 

Diminution importante de l’endettement net à long terme

Les états financiers 2015 de la Ville de

Repentigny, déposés le 12 avril dernier à

la séance ordinaire du conseil, renferment

nombre de bonnes nouvelles pour les

contribuables repentignois. En effet, la

Ville a conclu l’année 2015 en dégageant un

excédent de l’exercice de 5 366 537 $, en plus

de réduire, une fois de plus, son endettement

net à long terme de 5 621 864 $.

Revenus supplémentaires et rigueur budgétaire

La mairesse, Mme Chantal Deschamps, a mentionné que

l’excédent de 5 366 537 $ s’explique par trois principaux

facteurs, à savoir :

Une rentrée importante de revenus imprévus provenant

de la taxation et

des droits sur les

mutations immobilières,

atteignant 869 000 $.

« Cela témoigne de la

vigueur du marché

immobilier repentignois,

particulièrement en

novembre et en décembre

derniers », a souligné la

mairesse.

Une gestion optimale des ressources humaines et des

avantages sociaux se traduisant par des économies

d’échelle de 700 000 $.

Une rationalisation budgétaire, en cours d’exercice,

permettant d’économiser 731 800 $. « Cela découle, entre

autres, de la mise en place, en 2014, de quatre mesures

de rigueur budgétaire qui portent leurs fruits. Il s’agit

de la rationalisation budgétaire, des travaux du comité

de révision permanente des dépenses, de la réévaluation

des postes d’emploi et de la réalisation d’investissements

en infrastructures liés à une aide financière

gouvernementale », a indiqué Mme Deschamps.

Cette dernière a d’ailleurs annoncé la reconduction de la

mesure introduite en 2013 qui consiste à appliquer 25 % du

surplus consolidé pour le remboursement anticipé de la dette

en capital, ce qui représente la somme de 1 341 600 $ en 2016.

Réduction importante de l’endettement

La mairesse en a profité

pour dresser l’état de

situation de l’endettement

de la Ville de Repentigny, un

indicateur particulièrement

révélateur. « C’est avec

fierté que j’annonce, à

nouveau cette année, une

réduction importante de

l’endettement total net de la Ville de Repentigny. En effet, il

passe de 274 743 970 $ à 269 122 106 $. Il s’agit d’une excellente

nouvelle pour les Repentignoises et les Repentignois qui voient

leur charge collective diminuer progressivement. De fait, cela

illustre la réduction de l’ampleur de l’endettement net dans le

périmètre comptable repentignois », a déclaré la mairesse.

Des valeurs de rigueur et de saine gestion

Pour l’administration Deschamps, la rigueur et la saine gestion

sont des valeurs fondamentales qui vont continuer à s’imposer

au cours de la dernière moitié du mandat qu’elle a reçu en

novembre 2013. « Elles seront non seulement maintenues, mais

constamment bonifiées et mises à jour, parce que les besoins

changent et les impondérables peuvent constamment s’abattre.

Ainsi, nous maintenons les mesures de rationalisation et de

planification des investissements qui se sont avérées si efficaces

et qui nous permettent de présenter, année après année, le

portrait d’une Ville en excellente santé financière », a conclu

Mme Chantal Deschamps.

Les travaux ont débuté

au parc des

Premières-Nations

Les travaux d’aménagement du parc des

Premières-Nations, à l’extrémité Est du

secteur de Valmont sur parc, ont débuté et

ils se poursuivront au cours des prochaines

semaines.

Bien que Repentigny compte plusieurs parcs aménagés sur son

territoire — plus d’une cinquantaine — peu d’entre eux sont à

vocation écologique et environnementale. À ce chapitre, le parc

des Premières-Nations va se démarquer. Il deviendra en quelque

sorte un véritable parc signature, notamment en raison de la

conservation du boisé adjacent et des sentiers d’interprétation

qui seront construits.

L’aménagement de ce lieu permet du même souffle de bonifier

l’offre de services aux familles et à tous les citoyens des environs.

D’une superficie de 18 107 m

2

(ou 1,8 hectare), le parc des

Premières-Nations comprendra entre autres équipements

des sentiers aménagés, des jeux pour enfants, un chalet avec

commodités, des tables de pique-nique, ainsi qu’une piste

cyclable, laquelle sera rattachée au circuit existant. Le site sera

également éclairé.

Les équipements proposés se distinguent aussi par leur variété

et leur originalité, notamment le parcours d’exercices de type

« trekfit », une première à Repentigny.

Si les conditions climatiques s’avèrent favorables, le parc des

Premières-Nations sera accessible au grand public au début du

grand congé scolaire, soit vers la fin du mois de juin.

Le parc des Premières-Nations est situé au cœur d’un secteur

où toutes les rues portent des noms de rivières en langue

amérindienne. Une initiative mise de l’avant grâce au travail du

Comité de toponymie de la Ville de Repentigny.

AMÉ N AG EME N T DU PA R C D E S P R EM I È R E S N AT I O

R U E D E S OU TAOU

R E P E N T I G

6 avr il

v u e

a é r i e n

v u e

d e

l

i n t e r s e c t i o n

d e s

r u e s

b a s i l e

-

r o u t h i e r

e t

d e s

o u tao u

Pour la mairesse Chantal Deschamps, la diminution importante

de l’endettement à long terme est une bonne nouvelle pour tous

les contribuables.

« 

Nos citoyens peuvent être rassurés. Nous allons

maintenir nos mesures de rationalisation et de

planification des investissements

 »

— Chantal Deschamps, mairesse

Un aperçu du site une fois les travaux complétés