Regard sur Repentigny - Décembre 2014 - page 1

Suivez-nous sur
ville.repentigny.qc.ca Tous vos services municipaux
du bout des doigts!
Nos
meilleurs vœux!
La mairesse Chantal Deschamps, les membres
du conseil municipal et les employés de la Ville
de Repentigny vous souhaitent, à toutes et à
tous, un Noël des plus merveilleux et une année
2015 qui comblera vos attentes.
Que cette période des Fêtes soit éclairée par la
joie, la douceur et la sérénité et qu’elle vous
offre une occasion privilégiée de bonheur
partagé avec votre famille et vos amis.
Pour réduire les impacts sur le compte de taxes
L’administration Deschamps introduit de nouvelles
mesures de rigueur et de rationalisation
Un mois après avoir annoncé l’ampleur des défis à
surmonter en 2015, le conseil municipal de la Ville
de Repentigny a adopté aujourd’hui un budget
équilibré de 133 506 000 $. Pour y parvenir,
l’administration Deschamps a en outre procédé à
d’importants efforts de rationalisation de près de
2 M$, se traduisant par une augmentation
moyenne du compte de taxes de 92 $, auxquels
s’ajoute une contribution de 33 $ attribuable à la
mise en place du Train de l’Est.
Le contexte budgétaire
La mairesse, Mme Chantal Deschamps, a décrit un contexte
budgétaire très contraignant pour 2015, et ce, après un exercice
financier où il a fallu composer avec des coupes gouvernementales
totalisant 4,5 M$, depuis les deux dernières années.
« Seulement cette année, les modifications dans les transferts
aux municipalités, dans la perspective du retour à l’équilibre
budgétaire au gouvernement du Québec en 2016, représentent
chez nous un important manque à gagner de 2 M$ », a expliqué
Mme Deschamps.
Le contexte budgétaire 2015 à la Ville de Repentigny, c’est
également le défi de la croissance des dépenses, entre autres
l’indexation de différentes dépenses à hauteur de 730 000 $, en
fonction de l’Indice des prix à la consommation, l’augmentation
des coûts d’opération de nos usines de traitement des eaux usées,
les coûts rattachés aux nouvelles conventions collectives, de même
que la participation récurrente
de la Ville de Repentigny à la
mise en service du Train de l’Est,
atteignant 1,3M$ en 2015.
La rigueur et la
rationalisation
« Comme chaque année, nous
nous sommes livrés à un exercice
extrêmement rigoureux dans la
préparationde cenouveaubudget.
Nous y avons d’ailleurs associé
quatre mesures supplémentaires
de rationalisation qui seront
maintenues tant et aussi
longtemps qu’un nouveau Pacte
fiscal ne sera pas conclu », a
soutenu Mme Deschamps.
Première mesure : rationalisation budgétaire
Les ponctions gouvernementales et la croissance de certains
postes budgétaires, avant rationalisation, gonflent les dépenses
de la Ville de Repentigny de 7 104 000 $. Après des efforts
importants, cette hausse a été ramenée à 5 104 000 $, à la suite de
compressions totalisant 2M$. « C’est un effort digne de mention,
parce que nous n’avons compromis aucun service essentiel pour
la population», a expliqué la mairesse.
«
La rigueur a toujours guidé notre
administration depuis que je suis mairesse de
Repentigny
»
— Chantal Deschamps
Deuxième mesure : comité de révision permanente des
dépenses
Formé d’élus et de directeurs de services, ce comité aura pour
mission, dans une perspective d’optimisation des investissements,
d’évaluer les meilleures pratiques de gestion, d’analyser les
processus de contrôle et d’examiner chacun des postes budgétaires.
Troisième mesure : réévaluation des postes d’emploi
Lorsque des postes seront à combler, l’administration
continuera à procéder à une réévaluation méticuleuse en fonction
des gains de productivité, de pertinence, de coûts et d’efficacité.
La Ville annonce également le gel du nombre de postes au sein de
l’organisation, soit par attrition ou en ne créant pas de nouveaux
emplois.
Quatrième mesure : dépenses et investissements liés à un
nouveau Pacte fiscal
Le Programme triennal d’investissements est considérablement
réduit comparativement au précédent. De plus, aucun projet
d’infrastructure ne sera réalisé s’il ne fait pas l’objet d’une aide
financière gouvernementale. Enfin, aucune nouvelle dépense ne
pourra être faite sans compression budgétaire équivalente.
« La rigueur a toujours guidé notre administration depuis que je
suis mairesse de Repentigny. Au fil des ans, nous avons introduit
différentes mesures, comme en 2012 lorsque nous avons décidé
d’accélérer le remboursement de la dette en capital, en y versant
25 % des excédents annuels », a rappelé Mme Deschamps.
Le compte de taxes 2015
Malgré les compressions réalisées par l’administration
Deschamps, les coupes et transferts gouvernementaux auront un
impact sur le compte de taxes moyen. Les taux de taxes foncières
générales pour les immeubles résidentiels passent de 0,7094 $ par
100 $ d’évaluation à 0,7502. Pour les propriétaires d’immeubles
non résidentiels, notamment les commerçants, le taux augmente
de 1,9314 $ à 2,0196 $ par 100 $ d’évaluation foncière, et de
1,9469 $ à 2,0342 $ pour les immeubles industriels.
La mairesse a également annoncé le gel des tarifs relatifs au
traitement des eaux usées, à l’entretien des réseaux, à la gestion
des matières résiduelles et à la mise à niveau de la station de
purification de l’eau. « Notre administration reconduit également
le Programme de remboursement de la taxe d’eau pour les
propriétaires de 65 ans et plus », a annoncé la mairesse.
« L’impact final sur le compte de taxes demeure somme toute
raisonnable. Nous demeurons compétitifs avec les villes de même
taille de la grande région métropolitaine », a conclu Mme Chantal
Deschamps.
La mise en service du Train de l’Est le 1
er
décembre dernier est sans aucun doute l’un des moments
marquants de 2014. La mairesse, Mme Chantal Deschamps, y était en compagnie de M. Nicolas Girard,
président de l’Agence métropolitaine de transport (AMT), M. Robert Poëti, ministre des Transports et ministre
responsable de la région de Montréal et M. Denis Coderre, maire de Montréal.
Volume 12 • Numéro 9
Décembre 2014
Prix leadership
dans le secteur public
IAPC/Deloitte
Bronze 2013
Politique de sécurité urbaine
Distinction
William D. Hatfield
Réseau Environnement
Lauréat 2013
M. Antoine Laporte
Prix Vectora
Lauréate 2014
Division de
la géomatique
Mention d’excellence
en promotion
Édition 2014
Défi 5/30
1 2,3,4
Powered by FlippingBook