Regard sur Repentigny - Novembre 2014 - page 1

J’ai le plaisir ce soir, conformément à l’article
474.1 de la Loi sur les cités et villes du Québec, de
vous faire rapport sur la situation financière de la
Ville de Repentigny.
C’est non seulement un plaisir, mais aussi une fierté que de vous
parler de notre santé financière et de la planification de nos
investissements pour soutenir notre épanouissement collectif.
À quelques semaines de la conclusion d’une autre année très
chargée, mais fort stimulante, je traiterai dans ce rapport :
des états financiers consolidés de l’année 2013;
du rapport de l’auditeur indépendant pour l’exercice 2013;
du programme d’investissements 2014;
des indications préliminaires quant aux états financiers de 2014;
des orientations générales du prochain budget 2015;
et du prochain programme d’investissements 2015, 2016 et 2017.
De plus, je dépose en annexe de mon rapport, la liste des
contrats comportant une dépense de plus de 25 000 $ que la Ville
de Repentigny a conclu depuis le dernier rapport sur la situation
financière, soit depuis le 12 novembre 2013. Cette liste
comprend les contrats comportant une dépense de plus de
2000 $ intervenus durant cette même période avec un même
cocontractant, lorsque l’ensemble de ces contrats comporte une
dépense totale qui dépasse 25 000 $. Elle indique, pour chaque
contrat, le nom du contractant, le montant de la contrepartie et
l’objet du contrat. L’annexe du rapport sur la situation financière
inclut également un tableau sur la rémunération et les alloca-
tions des dépenses accordées aux élus, ainsi qu’un sommaire
comparatif des indicateurs de gestion.
Les états financiers 2013
L’exercice terminé le 31 décembre dernier est le témoin d’une
autre année de gestion responsable des deniers publics. En effet,
je vous rappelle que nous avons conclu l’année 2013 en
dégageant un excédent de fonctionnement consolidé à des fins
fiscales de 4 791 622 $. Ce montant est le résultat de revenus
plus élevés que ceux anticipés en début d’exercice, notamment
les droits sur les mutations immobilières et, je le souligne à
nouveau, parce que l’ensemble de nos gestionnaires ont appliqué
une rigueur budgétaire de tous les instants dans tous les services
municipaux.
Aussi, cette gestion responsable se manifeste dans l’utilisation
des excédents annuels afin qu’ils soutiennent la réalisation de
projets d’importance pour nos citoyennes et nos citoyens, en plus
de préparer un avenir financier sans contraintes pour les
prochaines générations.
Ainsi, nous avons réparti l’excédent de 2013 de la façon suivante :
500 000 $ ont été versés dans la réserve pour les acquisitions
et le redéveloppement;
2 millions $ ont été ajoutés dans la réserve du développement
culturel;
et 1 175 000 $ ont été injectés dans la réserve pour le rembour-
sement anticipé de la dette en capital, portant les rembourse-
ments anticipés à non moins de 3 035 197 $ depuis 2012.
Le dernier rapport de l’auditeur indépendant
Le cabinet Gendron, Ouellette, Perreault CPA inc. a audité les
états financiers consolidés au 31 décembre 2013. Son rapport
confirme les résultats de l’exercice financier 2013, en y indiquant
que ces derniers donnent une image fidèle de la situation finan-
cière conformément aux normes comptables canadiennes.
Le programme d’investissements pour 2014
Ces investissements dans notre qualité de vie collective étaient
nécessaires afin d’assurer la réfection de notre réseau routier et
de certaines conduites souterraines, en plus de favoriser la
poursuite de la mise à niveau de nos parcs et espaces verts en
conformité avec notre Plan directeur.
Les principaux investissements réalisés en 2014, en date de la
présentation de ce rapport, sont les suivants :
Travaux d’amélioration sur plusieurs rues et trottoirs, et pro-
longement des pistes cyclables.
Réfection du chemin de la Presqu’île.
Réaménagement de l’intersection du boulevard Brien, de l’au-
toroute 40 et de la rue Leclerc.
Amélioration de l’éclairage et déplacement de poteaux
d’utilités publiques dans le secteur de la rue Notre-Dame Est.
Remplacement de conduites sur les rues Bourbon, Saint-Émile,
Rivest, Morel, Joly, et Jean-Jalot, de même que sur les boule-
vards Lacombe et Industriel (ces travaux ont été en partie
subventionnés par le biais du Programme d’infrastructures
Québec-Municipalités).
Remplacement d’équipements spécialisés, comme l’informa-
tique, le matériel roulant, les bâtiments.
Début des travaux de construction du Centre d’art et de
création artistiques, avec l’appui financier du gouvernement
du Canada.
Poursuite de la mise à niveau des parcs en lien avec notre Plan
directeur des parcs et des espaces verts, notamment
l’aménagement de six terrains de tennis en terre battue au parc
Maurice-Richard dont l’ouverture officielle se fera au prin-
temps 2015 et l’achat de modules de jeux pour plusieurs autres
parcs, selon notre Plan directeur des parcs et espaces verts.
Par ailleurs, je vous mentionne que des travaux majeurs visant la
sécurité et la fluidité des déplacements ont été entrepris en vue
de l’arrivée imminente du train de banlieue dans le secteur Le
Gardeur. Je souligne la réfection et l’élargissement du boulevard
Lacombe, que je viens de mentionner, de même que le réaména-
gement de la piste cyclable sur cette artère névralgique pour la
rendre mieux adaptée et plus sécuritaire dans une perspective de
promotion du transport actif. Aussi, en périphérie de la nouvelle
gare, nous avons procédé au marquage de la chaussée, à
l’installation de panneaux de signalisation et à l’aménagement
de traverses piétonnières.
Au cours de l’année qui s’achève, le conseil municipal aura
autorisé des travaux s’élevant à 25 254 300 $, dont 8 818 700 $
proviennent de programmes d’aide financière gouvernementaux,
ramenant le coût réel pour les Repentignoises et les Repenti-
gnois à 15 116 800 $. L’ensemble de ces investissements respecte
le budget des familles et des aînés repentignois, comme nous
nous sommes engagés à le faire auprès de la population lors de
la dernière campagne électorale, il y a un an déjà.
Indications préliminaires des prochains états
financiers consolidés 2014
La trésorière de la Ville de Repentigny a produit, le 30 septembre
dernier, un état comparatif des revenus et des dépenses.
Ce tableau de bord indique que nous terminerons l’exercice en
cours en dégageant un excédent d’environ 2 millions $, une fois
de plus grâce à une gestion responsable et visionnaire.
Comme nous le faisons depuis 2012, nous réserverons 25 % du
prochain excédent afin de le verser au remboursement de la dette
en capital. Ça aussi c’est un engagement que nous respectons.
Suivez-nous sur
B U L L E T I N M U N I C I P A L D ’ I N F O R M A T I O N
Volume 12 • Numéro 8
Novembre 2014
ville.repentigny.qc.ca
ville.repentigny.qc.ca
Rapport sur la situation financière de la Ville de Repentigny
Discours intégral de la mairesse, M
me
Chantal Deschamps, prononcé le 11 novembre 2014
Prix leadership
dans le secteur public
IAPC/Deloitte
Bronze 2013
Politique de sécurité urbaine
Mention d’excellence
en promotion
Édition 2014
Défi 5/30
Prix Vectora
Lauréate 2014
Division de
la géomatique
Distinction
William D. Hatfield
Réseau Environnement
Lauréat 2013
M. Antoine Laporte
« Nous terminerons l’exercice en cours en dégageant un excédent
d’environ 2 millions $ », a annoncé la mairesse Chantal Deschamps.
Le Centre d’art et de création, actuellement en construction.
(suite en page 2)
«
En 2014, les travaux d’infrastructures
réalisés représentent pas moins de 25 M$
en investissements.
»
— Chantal Deschamps
Tous vos services municipaux
du bout des doigts!
1 2,3,4,5,6,7,8
Powered by FlippingBook