Background Image
Previous Page  5 / 8 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 5 / 8 Next Page
Page Background

Regard sur notre

COMMUNAUTÉ

Volume 14 • Numéro 8 Novembre 2016

ville.repentigny.qc.ca

Page 5

Repentigny se démarque par la qualité de son urbanisme

Chantal Deschamps reçoit le Prix Jean-Paul-L’Allier

Le 8 novembre dernier, Mme Chantal

Deschamps, mairesse de Repentigny, s’est vue

remettre le Prix Jean-Paul-L’Allier de l’Ordre

des urbanistes du Québec.

Chaque année, cette haute distinction est remise à un élu

québécois qui, par ses nombreux accomplissements en matière

d’urbanisme, sa vision et son leadership, se distingue et laisse

un héritage durable et significatif aux citoyennes et aux citoyens.

Au cours des 19 dernières années, Mme Deschamps a piloté un

important processus de transformation de Repentigny. Sa vision

a toujours été de façonner une ville où l’urbain serait au service

de l’humain.

L’évolution du paysage architectural a été possible grâce à la

mobilisation de l’organisation municipale, des intervenants

institutionnels, communautaires et du milieu économique ainsi

que des citoyens. C’est grâce aux efforts déployés par tous que

les éléments d’un aménagement du territoire et d’un urbanisme

se sont graduellement mis en place.

« Le Prix Jean-Paul-L’Allier est un honneur que je veux partager

avec l’ensemble des gens qui se sont impliqués de près ou de loin

à faire de ma vision de la ville de demain une réalité qui profite

à tous aujourd’hui. Parce qu’une ville ne se développe pas en

vase clos, je tiens à remercier tous les employés, les partenaires

et les organismes qui ont joint leurs efforts. C’est en réunissant

les forces et expertises de chacun et en travaillant d’un même

souffle que nous bâtissons des projets novateurs et que l’on crée

la Ville », indique Mme Deschamps.

Des réalisations profitables aux citoyens

En 2004 et 2015, Repentigny s’est doté de son centre-ville, un

haut lieu d’animation culturelle, sociale et économique où

les Repentignoises et les Repentignois peuvent consommer,

se divertir, se restaurer, travailler et vivre. Animé par une

programmation d’événements festifs et des expositions en arts

visuels prenant place au Centre d’art Diane-Dufresne, qui s'avère

un véritable succès d'estime à un an déjà de son ouverture, le

centre-ville est devenu une destination culturelle incontournable

qui prendra toute son ampleur avec le projet de l’Espace culturel.

« Si je m’implique avec autant de ferveur au sein de la

Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) depuis 2002,

c’est pour tisser des liens et forger des alliances avec plusieurs

entités municipales et d’autres partenaires afin de favoriser

l’interconnexion et la coopération entre les villes du territoire,

permettant ainsi de bonifier l’offre de services et de mettre en

place des projets novateurs au bénéfice des citoyens de la Ville

de Repentigny », explique Mme Deschamps.

C’est ainsi que, depuis quelques années, les résidents peuvent

profiter plus que jamais des attraits et des modes de vie d’une

ville au bord de l’eau grâce aux projets tels le parc-plage,

la navette fluviale et la croisière patrimoniale. Depuis 2014,

les Repentignoises et les Repentignois peuvent également se

déplacer facilement sur les heures de pointe en utilisant le Train

de l’Est qui relie Mascouche, Repentigny et Terrebonne à dix

gares de Montréal.

Grands Prix santé et sécurité du travail

Un milieu sécuritaire pour ses travailleurs !

La Commission des normes, de l’équité, de la

santé et de la sécurité du travail (CNESST) a

récemment récompensé la Ville de Repentigny.

Le tout, pour sa démarche inclusive de prévention en santé et en sécu-

rité et en lui octroyant le titre de finaliste dans la catégorie Innovation

des Grands Prix santé et sécurité du travail, région de Lanaudière.

En effet, les comportements des travailleurs en matière de santé et

de sécurité ont grandement évolué depuis les dix dernières années.

Ces résultats sont entre autres attribuables à la concertation des

travailleurs, des directeurs et des élus municipaux qui, ensemble,

ont déployé une démarche de prévention inclusive et évolutive visant

l’amélioration continue des pratiques. Cet esprit de collaboration

et d’ouverture a permis la mobilisation de nombreux employés et

ultimement, l’acceptation et l’application des mesures de sécurité

par les travailleuses et les travailleurs.

Au fil de la démarche, plusieurs initiatives ont été mises en place,

notamment la création de directives opérationnelles spécifiques à

chaque secteur d’intervention, la mise à niveau des formations obli-

gatoires et l’organisation d’une Semaine annuelle de santé et sécurité.

C’est la créativité derrière les différentes réalisations, l’implication

prépondérante de tous les groupes d’employés et les résultats

découlant de la démarche qui ont convaincu la CNESST de

sélectionner la candidature repentignoise parmi les finalistes

lanaudois de la catégorie Innovation.

«Nous sommes extrêmement fiers du travail accompli depuis

les dernières années en prévention et en sécurisation de nos

milieux de travail. L’efficacité de nos procédures est attribuable

à l’implication de plusieurs groupes d’employés qui les repensent

quotidiennement afin de s’assurer de leur efficience. À Repentigny,

on choisit la prévention à la réaction et ça rapporte ! », mentionne la

présidente de la commission Services urbains, Mme Cécile Hénault.

Au moment de la remise, Mme Chantal Deschamps, mairesse de

Repentigny, était notamment accompagnée de M. David Legault,

directeur général de la Ville, Mme Vivianne Joyal, directrice adjointe

aux opérations, M. Ghislain Bélanger, directeur adjoint aux projets

spéciaux, M. Julien Lauzon, directeur du Service de l’aménagement et

du développement du territoire et de M. Donald Bonsant, président

de l’Ordre des urbanistes du Québec.

Un nouveau camion pour

combattre les incendies

Le Service de prévention et de lutte contre les incendies deRepentigny

vient de se doter d’un camion de pompier à la hauteur de toutes les

situations! Le tout nouveau véhicule, dont l’échelle peut se déployer

jusqu’à 30 m de hauteur, sera en fonction d’ici quelques jours.

Le camion multifonctionnel est équipé d’une plate-forme, d’une

pompe d’un débit de 7570 litres à la minute et d’un réservoir

d’eau pouvant contenir jusqu’à 1135 litres, ce qui le rend

autonome lors des opérations d’extinction de feu.

En plus de jouer un rôle important lors du combat des incendies,

ce véhicule sera aussi très utile lors des interventions de

sauvetage en hauteur ou en espaces clos.

Le nouveau camion plate-forme vient remplacer celui présente-

ment en opération et datant de 1989.

Dans l’ordre habituel, rangée du haut : Richard Fortin, Richard

Aucoin, président du SCFP local 961, Steve Alexis, Hafid Ouali,

directeur adjoint du Service des travaux publics, Véronique Guedj,

François Gauthier, Benoit Gagné et Dominique Longpré, directeur

général adjoint. Rangée du bas : Georges Robinson, conseiller

municipal et membre de la commission Services urbains, Sylvie

Bouchard, directrice du Service des travaux publics, Cécile Hénault,

conseillère municipale et présidente de la commission Services

urbains, René Beaumont, CNESST, Carole Mailloux, chef de division

Parcs et espaces verts et Carol-Ann Forest, directrice du Service des

ressources humaines.

Défi Santé

Repentigny récompensée

Dans le cadre du Défi Santé Municipalités et familles, la Ville de

Repentigny a récolté la Mention d’excellence en promotion pour la

région de Lanaudière dans la catégorie 10000 habitants et plus.

Il s’agit de la 4

e

fois que la Ville reçoit ce prix servant à souligner le travail exceptionnel des

bénévoles, des employés et des partenaires qui ont fait connaître la campagne et les saines

habitudes de vie auprès de la population.

Particulièrement remarquée, la programmation 2016 proposait 380 activités gratuites,

représentant plus de 700 heures d’activité physique, pour faire bouger les Repentignoises et

les Repentignois.

Le Défi Santé c’est apprendre à s’organiser pour manger mieux, trouver des façons pour

bouger plus et de s’arrêter un moment pour prendre soin de soi. En 2017, la campagne se

déroulera du 30 mars au 10 mai.