Rep_bull_4-5_avril 2014 - page 4

Il y a tout juste un an, Repentigny se dotait d’une
Politique de sécurité urbaine. Placée sous le thème
Ma communauté à valeurs ajoutées, poursuivant les
objectifs de renforcer la sécurité dans toutes les
dimensions de la vie municipale, de favoriser
l’engagement des citoyens et la mobilisation des
partenaires du milieu, elle aura contribué, en peu de
temps, à la récolte de résultats tangibles.
Plus spécifiquement, cette politique vise à consolider et à amélio-
rer le sentiment de sécurité des Repentignois dans tous les champs
d’activité. La sécurité, c’est un élément clé de la qualité de vie dans
une municipalité. Une assise essentielle pour un développement
social et économique durable. C’est aussi un bien collectif auquel
tous les citoyens, employés municipaux, organismes et
institutions doivent contribuer.
Pourquoi une politique de sécurité urbaine ? Pour
préserver les acquis et pour se doter de tous les outils
susceptibles de nous aider à faire face aux nouveaux
défis en matière de sécurité urbaine. En plus, elle
crée un contexte favorable à la concertation et au
partenariat, car tous les acteurs sont interpellés.
Une communauté à valeur ajoutée
« Je suis heureuse que la communauté s’investisse et se mobilise
avec la municipalité autour d’actions concertées dans le dévelop-
pement de la sécurité des citoyens. La réalisation de sondages, la
tenue d’un forum sur la sécurité urbaine et la journée du 13 mars
dernier en sont des exemples éloquents. Cette vision commune et
partagée est le fruit de l’aspect social, mais aussi économique de la
Politique. Des espaces publics, des routes et des parcs sécuritaires
contribuent à stimuler l’économie locale. La Politique devient donc
une valeur ajoutée pour chacun d’entre nous », mentionne
M
me
Chantal Deschamps, mairesse de Repentigny.
Page 4
Vo lume 12 • Numéro 3
Avril 2014
ville.repentigny.qc.ca
On ne le répétera jamais assez, la sécurité urbaine
va bien au-delà des services policiers!
En effet, elle concerne autant l’aménagement urbain que le rappro-
chement intergénérationnel, la propreté des parcs et des espaces
publics, la qualité de l’eau potable, la qualité de l’eau pour la
baignade, la lutte contre l’exclusion sociale… en fait, tous les
éléments qui contribuent de près ou de loin à rendre un milieu de
vie plus sûr.
Depuis son adoption, la Politique de sécurité urbaine de la Ville de
Repentigny s’est exprimée à plusieurs niveaux, engendrant dans
de nombreuses sphères d’activité, des actions concrètes et concer-
tées, contribuant à améliorer la sécurité au quotidien.
Des interventions pour rendre l’environnement
urbain plus sûr
Installation d’afficheurs de vitesse dans deux zones
scolaires
Mise en place d’une vingtaine de balises mobiles
pour réduire la vitesse dans les quartiers résiden-
tiels; portant le message
Ralentissez, attention à
nos enfants
Mise sur pied d’une équipe policière permanente
de circulation
Partie intégrante d’une stratégie globale de prévention
consacrée à la sécurité routière et associée aux campa-
gnes de prévention, la mise en place de cette escouade
a grandement contribué à réduire le nombre d’accidents
de 25 % sur le territoire, passant de 1037 en 2011, à 947
en 2012, pour finalement chuter à 777 en 2013.
Installation de nouvelles caméras de surveillance à
l’Île Lebel
Il y a un an naissait la Politique de sécurité urbaine
Ville et citoyens s’unissent pour un Repentigny sécuritaire
Des réalisations concrètes
Quelques-uns des artisans lors du lancement en mars 2013.
L’installation d’avertisseurs lumineux dans
les zones scolaires, où la limite de vitesse
est de 30 km/h, est l’un des nouveaux
outils utilisés pour davantage sensibiliser
les automobilistes à la sécurité routière.
«
La Politique de sécurité urbaine devient une
valeur ajoutée pour chacun d’entre nous.
»
Chantal Deschamps
Des citoyens et des partenaires sensibilisés
et mieux informés
Campagne
Élargissez vos horizons
sur le partage de la
route entre les automobilistes et les cyclistes (7
e
édition)
Développement d’une section Ados sur le site Internet
de Ville et actualisation du site
Non à la violence
Mise en place du programme PAIR
individuelle pour les retraités) est un service personna-
lisé d’appels automatisés qui joint les aînés pour
s’assurer de leur bon état de santé. La Coopérative de
soutien à domicile MRC de L’Assomption effectue des
appels à des heures prédéterminées, une ou plusieurs fois
par jour auprès de l’abonné. Si ce dernier ne répond pas,
un deuxième appel est fait dans un court laps de temps.
En l’absence de réponse, une procédure dite d’alerte sera
alors enclenchée et une vérification est systématique-
ment entreprise par la Coopérative afin qu’une personne
ressource ou un policier de la municipalité vérifie si
l’abonné est en détresse. Pour y avoir accès, il suffit de
s’inscrire en appelant au 450 581-4621. C’est gratuit.
Diffusion d’information sur le rôle des gardiens de
parcs
L’intégration de la sécurité dans
la planification des projets
Conception sécuritaire du nouveau Skate Plaza
Réaménagement sécuritaire de la rue Notre-Dame est
Amorce d’une réflexion sur les mesures de réduction
de la vitesse à privilégier au cours des prochaines
années
Première rencontre annuelle tenue avec les partenaires
1,2,3 5,6,7,8
Powered by FlippingBook