Rep_bull_6-3_mai 2014 - page 2

Page 2
Vo lume 12 • Numéro 4
Mai 2014
La mairesse
Chantal Deschamps, Ph.D.
ville.repentigny.qc.ca
Mot de la
MAIRESSE
Un Repentigny
où il fait bon vivre
Chères Repentignoises,
Chers Repentignois,
L’arrivée du printemps signifie, pour la Ville de
Repentigny, de nombreux investissements dans nos
infrastructures sur l’ensemble du territoire. Pendant
toute la belle saison, nos équipes seront à l’œuvre
pour améliorer nos routes, nos parcs, intervenir sur
nos réseaux d’aqueduc et d’égout, accroître la
sécurité et la fluidité de la circulation, voilà autant
d’efforts qui influencent directement la qualité de vie
des citoyennes et des citoyens de Repentigny.
Les investissements municipaux reliés à ces travaux
sont importants. C’est pourquoi notre administra-
tion déploie des efforts colossaux pour obtenir le
maximum au chapitre des programmes de subven-
tion. Encore cette année, notre communauté recevra
des sommes importantes des gouvernements
supérieurs. Par exemple, la réfection des infrastruc-
tures de la rue Rivest, dans le secteur de Le Gardeur,
la construction de six terrains de tennis au parc
Maurice-Richard et la construction du Centre d’art
et de création artistique obtiendront une grande part
d’aide financière des gouvernements du Québec et
du Canada.
Bien que l’ensemble de nos services et de nos
employés soit mis à contribution pour minimiser les
impacts négatifs des travaux sur votre quotidien,
quelques désagréments pourraient survenir. C’est
pourquoi je fais appel à votre collaboration et votre
patience. Visitez notre site Internet au
ville.repentigny.qc.ca, lequel vous informera en
détail de tous les travaux qui auront une incidence
sur la vie des citoyens.
Le printemps est aussi le moment où la Ville se refait
une beauté. Cette année, nous déploierons encore
plus d’efforts pour améliorer notre environnement
horticole. L’an dernier Repentigny a récolté un
quatrième fleuron à la classification horticole des
municipalités du Québec. Grâce aux efforts combi-
nés des citoyens, des employés municipaux et des
commerçants, la Ville de Repentigny se retrouve
dans les 30 villes les plus fleuries au Québec. Nous
devons continuer nos efforts! J’invite tous les
résidants, commerçants, institutions et industries à
embellir nos espaces de vie. Plantons des fleurs!
Aménageons nos terrains!
En terminant, je tiens à souligner la fête des Mères
et offrir aux mamans de Repentigny un moment
rêvé de se laisser dire merci pour le dévouement et
l’amour de sa famille. Bonne fête à toutes les
mamans!
À la découverte de la région de la Dordogne
Le 10 avril dernier, la réalisatrice française Judith
Lit a présenté aux Repentignois son film documen-
taire « Après l’hiver, le printemps », lequel raconte
l’histoire d’une communauté paysanne du Périgord
qui appréhende l’avenir avec une question :
Seront-ils la dernière génération de fermiers dans
une région cultivée en continu depuis 5 000 ans ?
Ce film a été présenté dans le cadre du projet « Cinéma
Périgord-Lanaudière » , dont l’objectif est de faire connaître le
cinéma lanaudois et ses artisans aux Périgourdines et aux
Périgourdins et inversement de faire découvrir le cinéma
périgourdin et ses artisans aux Lanaudoises et aux Lanaudois.
L’année dernière, le cinéaste Michel Poulette, originaire de
Ste-Élisabeth dans Lanaudière, s’est rendu dans le Périgord pour
y présenter son tout dernier film « Maïna ». Le film a pris
l’affiche au Québec le 21 mars dernier.
Comme on le sait, plusieurs villes de Lanaudière et de la MRC
de L’Assomption, dont Repentigny avec Bergerac et Charlema-
gne avec Prigonrieux, sont jumelées avec des villes françaises de
cette région du sud-ouest de la France
Cette belle soirée a été présentée grâce à l’initiative de la Ville de
Repentigny et son Comité des jumelages.
Claudel Callender et le Chœur de la Place Bourget
en vedette à Rome
Le 24 juin prochain, le Chœur de la Place Bourget, sous la
direction de M. Claudel Callender, sera à Rome, pour participer
à la messe de clôture des fêtes du 125e anniversaire du Collège
pontifical canadien.
Cette messe spéciale sera présentée en l’église des Saints-Mar-
tyrs-Canadiens. Son Éminence le cardinal Thomas Collins,
archevêque de Toronto, et Son Éminence le cardinal Gérald
Cyprien Lacroix, archevêque de Québec et primat de l’Église au
Canada, officieront à cette célébration.
L’animation musicale a été confiée au chœur joliettain et à son
directeur artistique, lequel assume également la direction de
l’ensemble vocal Vox Luminosa. Le chœur interprétera, en
première européenne, la Grand’Messe de Vigneault. Le lende-
main, le 25 juin, un récital de chansons du poète québécois sera
donné dans les jardins du Collège pontifical canadien.
L’illustre Gilles Vigneault a d’ailleurs confirmé sa présence aux
cérémonies entourant cette grande fête de l’Église catholique
canadienne.
Originaire de Montréal, Claudel Callender détient un doctorat
en interprétation vocale de la faculté de musique de l’Université
de Montréal. Dès 1998, il enseigne au Conservatoire McGill.
Directeur-fondateur de l’Ensemble vocal Vox Luminosa, il est
aussi, depuis janvier 2013, titulaire des classes de chant et de
chant choral au Collège de Joliette. Chanteur-soliste, il s’est
produit avec diverses sociétés de concerts dont le Summer Opera
Lyric Theater de Toronto, Opéra Ontario, les orchestres de
Laval, Métropolitain, Saguenay Lac-Saint-Jean, etc. Il a aussi été
membre de divers ensembles professionnels, dont l’ensemble
vocal de Radio-Canada, les chœurs de l’Opéra de Montréal et de
l’OSM.
La réalisatrice Judith Lit en compagnie de Denyse Peltier, conseillère
municipale, présidente de la commission Art, culture et lettres et
présidente du Comité des jumelages, Gilbert Boulet, coordonnateur
du ciné répertoire de Joliette et Pierrette Girard, présidente de
l’Association Québec-France Lanaudière.
Claudel Callender, à l’extrême droite, avec l’ensemble vocal Vox Luminosa.
Regard sur notre
CULTURE
Le reconnaissez-vous?
Oui, c’est bel et bien Élie Dupuis, l’une des têtes d’affiche de la
dernière édition de l’émission
La Voix.
Nous étions en 2007 et le jeune Repentignois, alors âgé de 13 ans,
avait offert une très belle prestation lors d’une activité spéciale tenue
au Centre récréatif de Repentigny.
Élie Dupuis évolue dans le domaine artistique québécois depuis son
tout jeune âge.
Voué à un bel avenir, il a tous les talents : chanteur, musicien,
compositeur, interprète et acteur.
1 3,4,5,6,7,8
Powered by FlippingBook