Rep_bull_6-3_mai 2014 - page 4

À Repentigny, la Semaine québécoise des familles
est l’occasion de mettre à l’honneur la fonction
parentale et de partager avec les familles ainsi que
tous les professionnels et bénévoles qui les entou-
rent, des réflexions et des valeurs visant
l’épanouissement des cellules familiales. C’est
sous le thème « parents à l’oeuvre » que Repenti-
gny se mobilise pour vous proposer des rencontres
et des activités diversifiées.
Le thème « Parent à l’oeuvre » nous rappelle différents rôles
remplis par les parents : jouer, éduquer, nourrir, soigner et bien
sûr aimer sans compter. Décrire l’oeuvre des parents repentignois
d’aujourd’hui n’échappe certainement pas à la grande diversité de
situations familiales, mais le thème 2014 rappelle l’essentiel, ce
qui traverse les intérêts de centaines de familles qui ont chacune
leur histoire: le rôle des parents. « La plupart de nos comporte-
ments résultent de gestes transmis dès la petite enfance. D’où le
rôle crucial joué par les parents. Et en ce sens, notre Politique de
la famille et des aînés met en relief l’essentiel », rappelle la
présidente de la commission de la Famille, des aînés et des
communautés culturelles, M
me
Cécile Hénault.
La conseillère municipale poursuit : « ces dernières années, on
met l’accent sur la diversité des familles et sur l’évolution des
modèles familiaux. Mais à la Ville de Repentigny, nous représen-
tons l’ensemble des familles, et savons très bien que la réussite
de notre politique familiale repose sur la prise en compte des
familles telles qu’elles sont, dans leurs défis, leurs obligations et
leurs accomplissements. Que ce soit auprès de leurs enfants,
petits-enfants et pour plusieurs, en soutien à leurs propres
parents, ces adultes jouent un rôle essentiel pour le développe-
ment de la communauté repentignoise. »
Le propre du parent à l’oeuvre
C’est d’ailleurs pourquoi en 2007, dans sa Politique de la famille
et des aînés, la Ville avait identifié plusieurs volets
d’intervention dont celui de : « contribuer à faciliter la concilia-
tion famille-travail en scrutant tous les aspects de la vie des
parents et en restant vigilants pour ajuster les services ainsi que
les façons de faire pour leur permettre de profiter de leurs
moments en famille ». La Ville rappelle que de capitaliser sur les
moments de qualité demeure une valeur sûre qu’elle entretient
avec succès.
« Faire le choix de prendre le temps, c’est le propre d’un parent à
l’oeuvre. Prendre le temps de s’informer, d’observer, de décou-
vrir sa ville et son environnement, de se retrouver en famille,
d’apprendre à connaître l’autre ... Tout ça met en place une
dynamique qui permet au parent de s’épanouir dans son rôle »,
de déclarer M
me
Cécile Hénault.
Ainsi donc, plusieurs moments conviviaux seront tenus au cours
de la semaine thématique. Du 12 au 18 mai, les équipements
municipaux et les organismes repentignois offriront des espaces
d’échanges et des activités récréatives.
L’oeuvre des aînés
Dans l’esprit de cette semaine thématique et au coeur des initiati-
ves pour reconnaître la contribution des parents, se trouve aussi
le temps accordée au dialogue entourant le rôle et la voix des
aînés. À ce chapitre, en parallèle avec les travaux entourant la 2
e
génération de la Politique de la famille et des aînés mais aussi
dans le cadre d’une démarche pour faire de Repentigny une
Municipalité amie des aînés (MADA), la Ville de Repentigny
s’apprête à rencontrer des aînés de la communauté afin de
connaître leur appréciation de la qualité de vie locale. Six sujets
seront à l’ordre du jour : le transport, l’habitat, la communica-
tion, les espaces extérieurs et bâtiments, les services communau-
taires et la participation sociale.
Ces échanges se tiendront dans le cadre de groupes de discussion
réunissant 8 à 12 personnes. Les informations recueillies permet-
tront de dresser un portrait juste de la qualité de vie des aînés
dans la communauté et identifier des moyens pour l’améliorer.
Page 4
Vo lume 12 • Numéro 4
Mai 2014
ville.repentigny.qc.ca
À la Maison de la famille : ouvrez la Parenthèse!
Semaine québécoise des familles
7%09)6 0) ',)* (
3)9:6) 4%6)28%0
92) *390)
(
%'8-:-8g7
(9
%9
1%-
Cécile Hénault est la présidente de la commission de la Famille, des
aînés et des communautés culturelles.
La Maison de la Famille La Parenthèse accueille tous les parents, quelles que soient les variables
familiales: homoparentalité, monoparentalité, familles nucléaires, familles immigrantes, enfants, grands-
parents.
Si la Semaine des familles vise cette année à susciter une réflexion sur les attitudes positives à
développer à l’égard des parents, il en va de même pour la mission que se donne la Maison de la
famille La Parenthèse, et ce, tout au long de l’année... depuis 25 ans!
La Maison de la famille La Parenthèse est plus active et innovante que jamais. À l’occasion de la
Semaine des familles, l’organisme embrasse l’objectif de cet événement : encourager, soutenir et
reconnaître les nombreux défis auxquels les Repentignoises et les Repentignois font face dans
l’exercice de leur métier de parent.
« Nous voulons être encore plus accessibles à nos familles et ce, même avant la naissance de leur
poupon. Nous offrons des rencontres prénatales à nos futurs papas et mamans à partir de la 16
e
semaine de grossesse. Dès la naissance, nous invitons les parents à s’inscrire à nos ateliers afin de
favoriser leur bien-être en famille et développer les outils nécessaires pour être heureux dans leur
rôle de parents », affirme la coordonnatrice de la maison, Mme Francine Delisle.
La Maison de la famille offre un milieu de vie sans préjugés, un lieu d’accueil, d’écoute,
d’accompagnement, de référence, d’entraide, de répit et d’activités afin de briser l’isolement. « Une
Maison de la famille, est un endroit ouvert à l’action, à la réflexion et à la participation de parents
et d’individus pour découvrir le sens de la famille dans sa communauté et pour favoriser les échan-
ges entre parents. Pères et mères sont invités à s’impliquer et à participer à nos divers comités et à
nos rencontres de groupe », souligne M
me
Delisle.
Père à l’oeuvre
Soulignons enfin que la Maison de la famille partage une même préoccupation avec la Ville de
Repentigny quant à l’importance du père.
Rappelons que c’est en juin 2012 que le Comité régional pour la promotion de la paternité dans
Lanaudière se voyait confier le rôle de créer un comité organisateur pour lancer la première édition
en 2013. Le projet-pilote sera, dès 2014, un événement annuel récurrent et la Ville de Repentigny
salue cette initiative.
« Les organismes familles de Lanaudière participent activement à valoriser le rôle du père dans la
société. Nous sommes membres de divers comités en lien avec la paternité. Le père est de plus en
plus présent auprès de sa famille et nous devons le supporter au même titre que la mère », de confir-
mer M
me
Delisle.
Maison de la famille La parenthèse
Jeudi 15 mai 2014
Journée portes ouvertes de 9 h 30 à 20 h
Goûter, style buffet continental (croissants, fruits, café, jus…)
Â
Session photos de familles avec Andrée Ricci
De 9 h 30 à 12 h et possiblement de 18 h à 20 h
(Rendez-vous +/- 20 minutes)
Projection en continu, vidéo de la TROCFL, de reconnais-
sance et diaporama de nos activités.
Â
Démonstration de yoga parents/enfants (yoga kids)
De 9 h 30 à 10 h 30 (pour enfants à partir de 2 ans)
Â
Concours de dessins et/ou coloriage avec tirage de prix
Â
(Cadeau prévention des traumatismes)
De 10 h 30 à 11 h 30
Visite libre des lieux
En après-midi
Conférence :
« Devoirs et leçons comment s’y prend-t-on »
En soirée
Tirage
Siège d’auto, veste de flottaison, casque de vélo, bains,
barrière de lit/escalier (pige parmi ceux qui ont donné
leur nom)
Informations générales
1,2,3 5,6,7,8
Powered by FlippingBook