Vous êtes ici :
 
Vous êtes ici : Vie Animée > Bibliothèques > Suggestions de lecture > L’Abonnée du vendredi > Lire en toute féminité à l’occasion de la journée mondiale des femmes

Lire en toute féminité à l’occasion de la journée mondiale des femmes

Découvertes littéraires au fil de mes visites à la bibliothèque municipale

8 mars 2017
En cette semaine durant laquelle on célèbre les femmes, il y a un petit air de printemps qui s’installe. Je savoure cette envie de renouveau et de grands projets qui m’envahit. En m’assoyant pour feuilleter des revues, je tombe sur un numéro du Lonely Planet qui présente un reportage sur Bali. Je pense à Elizabeth Gilbert, cette journaliste qui a tout laissé pour partir à la découverte du monde et d’elle-même. Son voyage initiatique l’a menée en Italie, où elle a goûté à la Dolce Vita, en Inde, où elle a cherché la paix d’esprit en s’initiant à la méditation et finalement, jusqu’à Bali, où elle a renoué avec l’amour et, inévitablement, avec le bonheur. Mange, prie, aime est un très beau livre qui donne le goût de partir à l’aventure pour aller au bout de soi-même. Peut-être à l’exemple de Sara Marquis qui a écrit  Sauvage par nature : trois ans de marche extrême en solitaire de Sibérie en Australie, quel exploit! Je vais réserver ce titre, car je veux tout savoir de cette expérience! Une autre belle histoire est celle de Malala. Comme tout le monde, j’ai entendu son témoignage époustouflant. Cette jeune Pakistanaise militant pour le droit des femmes et pour qui la soif d’apprendre était plus grande que sa peur des Talibans a été désignée l’une des 100 personnalités les plus influentes par le Time Magazine. À 17 ans, elle a remporté le prix Nobel de la Paix. Elle est certainement un modèle inspirant pour toutes les femmes. Jour de chance, son livre, Moi, Malala, je lutte pour l’éducation et je résiste aux talibans est disponible sur les rayons. Je l’emprunte assurément…

Lorsqu’il est question de femme inspirante, je ne peux m’empêcher de penser aussi à Gabrielle Roy. Elle se trouve tout en haut de ma liste d’auteurs préférés. J’ai élu Bonheur d’occasion livre culte à mon palmarès personnel dès l’adolescence, mais j’ai relu récemment La détresse et l’enchantement et ce livre m’incite à découvrir certains titres de l’auteure qui me sont encore inconnus. Fidèle à mon habitude, j’en discute avec la bibliothécaire et elle me suggère La montagne secrète, une fable qui s’inspire de la vie du peintre René Richard et qui fait voyager le lecteur depuis confins de la Baie d’Ungava jusqu’à Paris.   

Le doux soleil du côté des romans m’incite à prolonger mon bouquinage dans cette section. Je crois même que je vais m’installer pour lire ici. Je ne suis pas pressée… De plus, il y a ce livre de Mylène Gilbert-Dumas, Détours sur la route de Compostelle, qui a été laissé sur un fauteuil et qui me semble très bien. J’ai lu déjà plusieurs titres de cette auteure, dont Une deuxième vie, et j’aime bien l’écriture fluide, le ton léger et humoristique de ses romans. Par le biais de la fiction, l’auteure exploite les questionnements de ses personnages féminins pour mettre en relief la notion de réalisation de soi et d’épanouissement personnel. C’est drôle car je viens de voir un titre similaire sur l’étagère : Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, de Raphaëlle Giordanao. Il s’agit d’un roman qui va dans le même sens que ceux de Mylène Gilbert-Dumas. L’héroïne, fin trentaine, s’interroge sur son syndrome de « routinite  aiguë » et cherche des moyens à sa portée pour retrouver le bonheur…

Est-ce que des éléments de réponses se trouveraient dans le Petit guide pratique pour le bonheur : ce que j’ai appris au Bhoutan sur la vie, l’amour et l’éveil? Linda Leaming, une Américaine de Nashville a découvert un mode de vie si fabuleux au Bhoutan – ce pays considéré par plusieurs comme le plus heureux au monde – qu’elle pratique maintenant l’art de simuler le Bhoutan en Amérique… Voilà une expérimentation unique et le livre se trouve juste devant mes yeux! Je l’ajoute à ma pile de livres à emprunter…

J’ai repéré aussi une bande dessinée très intéressante, Journal d’une Femen, publiée chez Le Lombard, qui me fait réaliser à quel point la bande dessinée pour adultes a évolué et se pose désormais comme un reflet des préoccupations sociales actuelles. J’ouvre la BD et un avant-propos me prévient qu’il ne s’agit pas d’un reportage, mais plutôt d’une fiction réaliste qui est le résultat de quatre années de recherche. C’est une approche inédite qui permet de mieux comprendre les motivations de ce mouvement féministe souvent médiatisé.

Je ne quitte jamais la bibliothèque sans jeter un coup d’œil au présentoir des coups de cœur du personnel. J’ai décelé dans l’équipe un profil de lecteur similaire au mien car je trouve toujours un titre qui m’interpelle parmi la sélection des livres présentés. Aujourd’hui, c’est La promesse de la journaliste Michèle Ouimet. Un roman qui s’articule autour de la liberté des femmes et qui s’harmonise bien avec mes lectures féminines (ou féministes) de la semaine… 

Alors que je bouquine encore pour m’assurer de ne rien manquer, je remarque le livre de Léa Clermont-Dion et Marie Hélène Poitras, Les superbes : une enquête sur le succès et les femmes. Ce titre incarne à lui seul les enjeux associés à la Journée mondiale de la femme dont la thématique 2017 s’articule justement autour de l’évolution du travail des femmes…

Je crois que je vais m’attarder encore un peu…

C’est vendredi et je lis au féminin!

Calendrier des activités
<janvier 2018>
31123456
78910111213
1415161718 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10