Vous êtes ici :
 
Vous êtes ici : Vie Animée > Bibliothèques > Suggestions de lecture > L’Abonnée du vendredi > Sainte Flanelle, gagnez pour nous!

Sainte Flanelle, gagnez pour nous!

Découvertes au fil de mes visites de décembre à la bibliothèque municipale

9 décembre 2016
Ce titre posé sur un chariot a attiré mon attention dès mon arrivée à la bibliothèque, car hier soir, j’étais de ceux qui ont acclamé les Canadiens. Quel match rempli d’émotions!  Ce matin, j’ai l’impression d’entendre encore l’écho de leur victoire qui résonne à mes oreilles et j’avoue que le roman de Claude Dionne me fait envie. Ce n’est pas que je sois une adepte assidue des matches des Canadiens, mais je dois avouer que j’aime bien les supporter… surtout lorsqu’ils gagnent! 

Sainte Flanelle, gagnez pour nous!, c’est l’histoire de Clément Belzile, un jeune garçon qui affirme être né avec le gène bleu-blanc-rouge et qui déclare sa passion pour le hockey. Cela me rappelle le beau conte de Roch Carrier, Le chandail de hockey  qui est devenu un véritable classique de la littérature jeunesse! Tout comme l’histoire de Roch Carrier, celle de Claude Dionne est amenée dans le contexte socio-historique du Québec des années 1950 et sa lecture nous transporte dans une atmosphère hivernale empreinte de nostalgie. Le roman va toutefois au-delà du thème sportif qui semble en fait être un prétexte pour mettre en place une intrigue familiale… Cela me plaît, j’emprunte!

Je m’installe dans la section des revues et je constate que quelques abonnés feuillettent les journaux, probablement pour prendre connaissance des résultats du match d’hier. Il est vrai que le hockey est rassembleur pour les Québécois! Plusieurs romans québécois exploitent cet amour inconditionnel pour le Canadien de Montréal. Par exemple, L’homme de la Saskatchewan, de Jacques Poulin, dont l’intrigue est centrée sur la rivalité entre les clubs de l’ouest et le « Grand Club », celui des Canadiens, bien sûr.

J’ai aussi trouvé un roman de Pierre Szalowski, Mais qu’est-ce que tu fais là, tout seul?, qui me plaît particulièrement, car l’histoire donne vie à un personnage hockeyeur du Canadien et se déroule lors du réveillon de Noël… tout à fait de saison!

De même, je pourrais lire l’histoire de François Barcelo qui, malgré son titre un peu rébarbatif, J’haïs le hockey  (il ne faut pas s’y fier!), me semble être un excellent suspense se déroulant sur une patinoire. François Barcelo a d’ailleurs remporté de nombreux prix littéraires et l’un de ses romans, Cadavres, a été publié chez Gallimard et porté au grand écran. Un parcours hors du commun…

C’est une première pour moi de lire sur le hockey et cela n’est pas pour me déplaire. Pour me mettre dans l’ambiance, j’ai même une idée derrière la tête…

À l’approche des Fêtes, quoi de mieux pour ralentir la cadence et se mettre en mode détente que de s’installer avec une série trépidante à écouter en rafale? Vous ne serez pas surpris de mon choix qui s’arrête sur Lance et compte! Du hockey avec, en prime, un peu de nostalgie pour les années 1980… Je me retrouve sur la mezzanine devant le rayonnage des DVD et je souris en constatant que la bibliothèque possède absolument tous les épisodes et les films! De belles soirées télé en perspective!

Et pour bien amorcer mon virage vers la relaxation et le lâcher-prise prédisposant aux festivités à venir, je me dirige vers mon fauteuil préféré dans la verrière, question de déguster un bon café à la cannelle et de débuter La glorieuse histoire des Canadiens… Après, je poursuivrai avec Ça sent la coupe de Matthieu Simard.

Je dirais qu’on est sur une bonne lancée! Et vous?

C’est vendredi et je lis!

Calendrier des activités
<janvier 2018>
31123456
78910111213
1415161718 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10