Vous êtes ici :
Vous êtes ici : Vie Animée > Bibliothèques > Suggestions de lecture > L’Abonnée du vendredi > Voici le temps des résolutions

Voici le temps des résolutions

Découvertes au fil de mes visites à la bibliothèque municipale

23 décembre 2016
Aujourd’hui, je quitte momentanément le brouhaha des réunions familiales pour me retrouver dans le calme des rayonnages. Même si la bibliothèque est mon havre de paix hebdomadaire, à l’approche d’une nouvelle année, je ressens impérativement le besoin de m’y attarder pour me ressourcer et revoir mes attentes pour l’année à venir. Fidèle à la tradition, je compte prendre de bonnes résolutions pour 2017 et la bibliothèque est le lieu par excellence pour identifier des pistes de réflexion. C’est ainsi que je me retrouve assise sur un marchepied dans la rangée x - depuis… presque deux heures déjà! – à fureter parmi les guides de psychologie populaire et autres ouvrages philosophiques. J’ai déjà quelques bonnes sources d’inspiration!

Tout d’abord, j’ai repéré Happiness : le grand livre du bonheur. Il explore la notion de bonheur en lien avec le temps, la santé, le succès, le bien-être, la famille, les amis, etc. Je dirais que c’est un bon livre à déposer au salon et à feuilleter de temps à autre. Certains chapitres peuvent devenir le prétexte pour entamer une réflexion plus approfondie ou lancer une discussion.

En observant le contenu des rayons, force est de constater que le bonheur est un sujet très documenté ces dernières années. L’offre est multiple! Après maintes hésitations, j’ai choisi Du bonheur: un voyage philosophique de Frédéric Lenoir et 100 jours pour le bonheur  de Caroline Proulx. Ce sont deux approches très différentes, mais jumelées, elles m’apparaissent former un bon duo en matière de résolutions. Le premier parle d’un voyage métaphorique, tandis que le deuxième aborde le voyage comme d’un moyen prédisposant au bonheur!

J’ai beaucoup entendu parler cette année du blogue de Gretchen Rubin. Son projet « Happiness » rejoint des milliers d’internautes et il a fait l’objet d’un livre traduit en 30 langues. Je suis curieuse de connaître les bonnes habitudes qu’elle propose dans Opération bonheur :  une année pour apprendre à chanter, ranger ses placards, se battre s'il le faut, lire Aristote-- et être heureux . Un titre qui résume bien le propos du livre! Je note que la philosophie est inhérente aux questionnements en matière de bonheur.

Une autre personnalité publique inspirante durant la dernière année aura été le Québécois d’adoption Jérémy Demay avec son best-seller La liste. En lien avec les nombreuses préoccupations du quotidien, il recommande des actions concrètes et met de l’avant le pouvoir de la visualisation et du positivisme. Cela, avec sa touche humoristique et son franc-parler. Cela me plaît, j’emprunte!

Une autre approche que j’aime bien est celle d’Elizabeth Gilbert, l’auteure de Mange, prie, aime. Elle mise sur l’expérience créative ancrée en chaque individu et part du principe qu’il appartient à chaque individu de travailler à élaborer son propre bonheur. Son nouveau livre, Comme par magie : vivre sa créativité sans la craindre, ne se veut pas une panacée, mais insiste sur le fait qu’il peut être très bénéfique pour soi-même de partir à la quête de l’inspiration… De nombreux projets et réalisations pourraient en découler. J’aime son approche active, j’emprunte! Dans cette même visée, j’ai aussi choisi le livre L’art de se réinventer de Nicole Bordeleau. L’auteure n’incite pas à transformer sa vie ou à modifier sa personnalité, mais plutôt de prioriser des projets et de les nourrir en vue de les concrétiser.

Si comme moi vous avez lu Les quatre accords toltèques portant sur la liberté personnelle, vous serez heureux de savoir qu’il y a maintenant Le cinquième accord toltèque : la voie de la maîtrise de soi.

Et finalement, puisque je ne saurais envisager une nouvelle année sans l’influence de la littérature, je choisis Comme dans un roman. Pour le plaisir brut de revisiter l’œuvre de Daniel Pennac, tout simplement, et aussi me remémorer ses droits imprescriptibles du lecteur. J’adhère particulièrement  au « droit de lire n’importe où » et j’aimerais suggérer à M. Pennac d’en ajouter un incontournable pour tout lecteur passionné, soit « le droit de faire des piles de livres en attente de lecture sur la table de chevet »!

Et pour faire le saut en 2017 avec optimisme et recueillement, je crois que je préconiserai finalement une approche à la fois philosophique et littéraire. C’est avec Le monde de Sophie: roman sur l'histoire de la philosophie de Jostein Gaarder que je m’installerai pour la journée du premier de l’An… Quelques milliers de pages pour alimenter ma réflexion! Une lecture qui me prédisposera certes à la réflexion souhaitée. Jefferson a dit un jour qu’il « ne pourrait vivre sans livres »… J’adhère tout à fait à cette maxime! Je suis d’avis que lire rend heureux!

En ce dernier vendredi de l’année, je lis à la bibliothèque, et je vous souhaite à tous, chers amis lecteurs, de belles découvertes littéraires pour 2017!