Vous êtes ici :

Chronique de la brigade environnementale

La saison des inspections des raccordements inversés tire à sa fin

Mais de quoi s’agit-il?

Le réseau d’égout de la Ville de Repentigny repose sur deux réseaux distincts, soit l’un collectant les eaux de pluie et l’autre les eaux usées domestiques. Ainsi, les eauxp-8-raccodements-inverses.jpg pluviales, étant propres, sont directement rejetées dans la nature. En revanche, les eaux du réseau sanitaire charrient des savons, des papiers, des matières organiques, voire des polluants non désirés, tels que des mégots et des lingettes, qui doivent inévitablement être épurés.

D’ailleurs, rappelez-vous que ces items doivent toujours être jetés aux déchets et jamais dans la toilette afin d’éviter les risques de refoulements d’égout.

Et un raccordement inversé alors? 

C’est simplement quand une maison est branchée au réseau pluvial. Ainsi, la Ville réalise un inventaire pour dresser un portrait global de la situation.

Comment faites-vous cela?

Chaque été, des préposés à l’inventaire des raccordements inversés se présentent chez les Repentignoises et les Repentignois afin de leur transmettre la procédure du test non invasif. Il consiste à verser des pastilles de colorant dans la toilette et à tirer la chasse d’eau pour que le colorant rejoigne l’égout de la rue afin d’y être observé. Se faisant, les préposés ne s’introduisent pas dans votre domicile en raison de respecter votre vie privée.

Et maintenant que l’été touche à la fin…

L’équipe des préposés à l’inventaire tire sa révérence, mais la Ville est vaste et de nombreuses bâtisses restent encore à être visitées. C’est donc dès mai prochain que la nouvelle saison d’inspection reprendra. Qu’il pleuve ou qu’il vente, le soir ou le dimanche, l’équipe des préposés aux raccordements inversés sera toujours enchantée d’être reçue par votre plus beau sourire!

Eric-Thanh Rohart, préposé à l’inspection des raccordements inversés

p-8-Eric-Thanh-Rohart-(002).JPG










*Source de l'image : Ville d’Ottawa