40 km/h pour des quartiers encore plus sécuritaires

Limites de vitesse

Les membres de la commission Sécurité urbaine ont chapeauté le déploiement du projet d’abaissement des limites de vitesse.

Repentigny, le 15 mai 2019 – Soucieuse d’offrir une qualité de vie optimale et des quartiers sécuritaires aux Repentignoises et aux Repentignois, la Ville annonce que la vitesse autorisée dans les rues résidentielles sera de 40 km/h à compter du 1er septembre 2019.  

La limite de vitesse demeurera toutefois à 50 km/h pour la plupart des rues collectrices et sera abaissée à 30 km/h aux abords des parcs, sauf dans certains cas d’exception.

« Cette décision est l’aboutissement d’un long processus collectif auquel ont pris part un grand nombre de nos concitoyennes et de nos concitoyens. Leur voix a été entendue et a permis d’enrichir notre réflexion et de proposer aujourd’hui une stratégie qui aura un impact positif sur le sentiment de sécurité des résidentes et des résidents, sans toutefois compromettre la fluidité de la circulation sur le territoire », affirme la mairesse, Chantal Deschamps.

L’abaissement des limites de vitesse s’inscrit également en cohérence avec la valorisation du transport actif, contribuant à rendre les rues plus sécuritaires et conviviales pour les marcheurs et les cyclistes. Cette mesure vient ainsi compléter les stratégies de prévention mises en place par la municipalité en matière de sécurité routière.

Les Repentignois en faveur du 40 km/h dans les rues résidentielles

La Ville de Repentigny emboîte le pas à l’instar de nombreuses municipalités au Québec qui ont également adopté le 40 km/h, par exemple L’Assomption, Charlemagne, Mascouche et Terrebonne. En fait, le projet est étudié depuis plusieurs années et a fait l’objet de nombreuses étapes. Parmi celles-ci, une première consultation sur la sécurité dans les quartiers résidentiels a été réalisée sur la plateforme Parlons Repentigny à l’automne 2017, suivie du déploiement d’un projet pilote de réduction des limites de vitesse dans cinq secteurs du territoire.

Après plusieurs mois de tests, une seconde consultation a été mise en ligne afin de connaître l’appréciation des citoyens des nouvelles limites de vitesse et de statuer si la mesure devait être appliquée à l’ensemble du territoire. Des 1 300 Repentignoises et Repentignois qui y ont participé, plus de la moitié ont indiqué être en faveur du 40 km/h dans les rues résidentielles et du 30 km/h aux abords des parcs.

Les grandes collectrices demeurent à 50 km/h

Quant aux rues collectrices, elles ont été analysées selon cinq critères, soit l’usage (résidentiel, commercial ou institutionnel), le nombre de voies, la densité de la circulation, l’existence d’une numérotation et la présence d’un circuit de transport urbain, et ce, dans un souci de préserver la fluidité de la circulation. De cette manière, la limite de vitesse sur les collectrices les plus importantes demeure inchangée.

En ce qui concerne le chemin de la Presqu’île, considérant les résultats de la consultation, les observations policières de même que des commentaires des résidents du secteur, la limite sera abaissée à 50 km/h sur un tronçon seulement, soit la partie résidentielle située entre les rues Nathalie et Saint-Paul, et demeurera à 70 km/h sur le reste de la route. Il s’agit d’une solution accommodante tant pour les utilisateurs que pour les résidents qui profiteront d’une meilleure qualité de vie. Rappelons que, dans le cadre du projet pilote, la limite avait été réduite à 50 km/h sur l’ensemble du chemin de la Presqu’île.

Les citoyens écoutés

Lors de la consultation, les citoyens avaient la chance de faire part de leurs propres suggestions à propos des limites de vitesse sur lesquelles les autres participants pouvaient voter. Ces suggestions ont été analysées et deux d’entre elles, qui avaient obtenu un important appui des répondants, ont été appliquées. Ainsi, la limite de vitesse a été augmentée à 50 km/h sur la rue Notre-Dame devant l’école L’envolée, et ce, considérant la clientèle adulte de cet établissement et les autres infrastructures en place. La limite augmentera également sur le viaduc Pierre-Le Gardeur, soit à 70 km/h, afin de permettre une meilleure constance de la vitesse sur cette artère, et ce, sans en compromettre la sécurité. « Les Repentignoises et les Repentignois sont les principaux utilisateurs de nos routes. Leurs commentaires sont précieux et nous les remercions de leur contribution au déploiement de ce projet », conclut Mme Deschamps. 

En vigueur dès le 1er septembre

L’installation des signalisations aura lieu à compter de la mi-juin et se déroulera tout au long de l’été. Les nouvelles limites de vitesse entreront toutefois en vigueur à compter du 1er septembre seulement.

Pour connaître les nouvelles limites pour chacune des rues du territoire, consultez la carte interactive disponible sur le site Internet de la Ville, dans la section Vie citoyenne, Police.