Acquisition d’espaces verts, stationnements au centre-ville et projets d'infrastructures

Faits saillants du conseil municipal de Repentigny du 13 octobre 2020


Repentigny, le 19 octobre 2020 – Le 13 octobre dernier, en marge de son assemblée ordinaire, le conseil municipal de la Ville de Repentigny a procédé à la signature d’importantes ententes pour acquérir les Sentiers de la Presqu'île et augmenter les capacités de stationnement au centre-ville. Il a de plus octroyé des contrats pour la relocalisation du déversoir Thouin et le mandat de services professionnels pour la poursuite de la réfection de la rue Notre-Dame.

« Toujours placer le citoyen au cœur de notre projet urbain, voilà notre vision d’une ville qui ne cesse de s’épanouir. Les ententes conclues récemment favorisent à la fois une vie active et culturelle et représentent un nouveau pas vers un Repentigny plus durable, dynamique et accueillant. Par ces investissements, nous créons de la richesse collective, sociale et économique », a affirmé Chantal Deschamps, mairesse de Repentigny.

Achat des Sentiers de la Presqu’île

En partenariat avec la Ville de Mascouche, la Ville souhaite acheter la propriété des Sentiers de la Presqu'île afin de préserver son écosystème, de conserver sa vocation nature et d’en faire un bien collectif qui saura profiter à l’ensemble de la communauté. Le conseil a approuvé l’offre d’achat de 1 828 000 $ pour l'acquisition des Sentiers de la Presqu'île, sous certaines conditions.

La Ville a déposé le 30 septembre dernier une demande de financement auprès de la Communauté métropolitaine de Montréal dans le cadre du Programme d’aide financière pour les projets contribuant à la mise en place de la trame verte et bleue sur le territoire métropolitain. L’obtention de cette subvention, de même qu’une entente avec la Ville de Mascouche pour le partage du coût d'acquisition, sont les deux conditions majeures posées pour l'acquisition de la propriété.

Entente pour l’utilisation des stationnements de l’église au centre-ville 

La Ville a conclu une entente avec la Fabrique de la paroisse de la Purification de la Bienheureuse-Vierge-Marie pour l’utilisation sans frais de ses stationnements, situés au cœur du centre-ville. Cette entente accommodera notamment les visiteurs du centre-ville et de l’Espace Culturel, lequel comprend la salle de spectacles, le centre d’art et bientôt un jardin thématique.

L’utilisation sans frais du stationnement sera permise aux occasions suivantes :

  • En tout temps, lors de la tenue d’événements organisés ou autorisés par la Ville ;
  • Les soirs et les fins de semaine pour une durée illimitée ;
  • De jour, en semaine, pour une période maximale de trois heures, sauf si un événement organisé par la Ville ou autorisé par celle-ci a lieu.

Aménagement d’un bâtiment dédié aux services citoyens en matière de culture

La Dentisterie Hanok inc. cèdera gratuitement à la Ville l’immeuble situé au 421, rue Notre-Dame. En plein cœur du centre-ville, cet immeuble fait partie du patrimoine architectural local. La Ville projette de le déplacer sur l’allée des Artistes, au coin de la rue Notre-Dame, pour le convertir en bâtiment dédié aux services citoyens en matière de culture.

Pour sa part, la Dentisterie Hanok construira au 421, rue Notre-Dame, un autre bâtiment répondant mieux à ses besoins. Celui-ci comprendra 53 espaces de stationnement qui pourront être utilisés par la Ville, sans frais, en dehors des jours et heures d’exploitation de la clinique dentaire.

Octrois de mandats pour des projets d’infrastructures

Le conseil municipal a octroyé à l’entreprise Sintra inc. le contrat pour la réalisation des travaux de relocalisation du déversoir de la rue Thouin, pour un montant de 1 074 846 $. La relocalisation du déversoir de la rue Thouin fait suite à un engagement de la Ville pris en 2018 auprès des résidents du secteur, qui demandaient une amélioration de la capacité de réponse du réseau d’égout afin d’éviter les débordements lors des crues printanières. Les travaux devraient débuter rapidement et seront finalisés cet automne.

Par ailleurs, la firme Shellex Groupe Conseil s’est vu octroyer le mandat de fourniture de services professionnels pour la remise à neuf des infrastructures sur la rue Notre-Dame, entre le boulevard Iberville et la rue Bonaventure. Au montant de 197 182 $, ces services professionnels comprennent les études préliminaires, la préparation des plans, devis et la surveillance des travaux.  

Le chantier débutera en mai 2021. Il s’agit d’un investissement total de 7 M$, allégé d’une aide financière provenant du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ). Rappelons que le renouvellement des infrastructures de la rue Notre-Dame découle d’un plan d’envergure visant la remise en état de cette artère qui a débuté en 2013 et devrait se terminer en 2026. 

En terminant, toujours en raison des mesures relatives à l’état d’urgence sanitaire en vigueur dans l’ensemble du Québec, les séances du conseil municipal se tiennent à huis clos. Elles sont toutefois captées par vidéo.