Chantal Deschamps réélue au conseil d’administration à titre de représentante de la couronne Nord

Mme Chantal Deschamps, mairesse de la Ville de Repentigny et préfète de la MRC de L’Assomption, a été réélue par ses pairs au conseil d’administration de l’Union des Municipalités du Québec (UMQ) à titre de représentante de la couronne Nord du Caucus des municipalités de la Métropole.

Bas de vignette : Chantal Deschamps, mairesse de la Ville de Repentigny et préfète de la MRC de L’Assomption, réélue au conseil d’administration de l’Union des Municipalités du Québec (UMQ) à titre de représentante du Caucus des municipalités de la Métropole pour la couronne Nord.

Cet autre mandat, d’une durée de deux ans, soit jusqu’au 21 mars 2021, confère à la mairesse repentignoise une voie et des responsabilités importantes auprès desdites instances. Soulignons qu’en plus de siéger sur le conseil d’administration de l’UMQ depuis 1997, Chantal Deschamps est aussi présidente du comité de la formation des élues et élus depuis 1998.

Une présence essentielle pour faire valoir nos intérêts

Mme Deschamps tient à remercier ses collègues pour cette confiance renouvelée. « C’est un honneur et j’accepte avec enthousiasme cette reconduction de mandat au sein de l’UMQ. Ma présence à ce conseil d’administration est indissociable des grands objectifs que je poursuis et me permet de représenter et défendre les intérêts des municipalités de la couronne Nord, ceux de la  MRC de L’Assomption, mais aussi et surtout ceux des Repentignoises et des Repentignois  Je suis heureuse de pouvoir y poursuivre mon travail dans un esprit de collaboration avec toutes et tous mes collègues de la couronne Nord, du Grand Montréal ainsi que de l’ensemble du Québec », souligne-t-elle.

De grands enjeux

 « Le travail accompli par notre union municipale est gigantesque et les défis à relever sont toujours nombreux. Les deux prochaines années ne feront pas exception », ajoute la mairesse repentignoise.

Parmi les priorités du prochain mandat : le renouvellement d’une entente Québec-municipalités qui visera une diversification des revenus dans le but de réduire la dépendance à l’impôt foncier des municipalités de sorte à alléger la charge fiscale des contribuables. Le financement du transport collectif et l’aide à l’adaptation aux changements climatiques font aussi partie des dossiers que Chantal Deschamps défendra résolument.   

À propos de l’UMQ 

Depuis sa fondation en 1919, l’UMQ représente les municipalités de toutes tailles dans toutes les régions du Québec. Sa mission est d’exercer, à l’échelle nationale, un leadership pour des gouvernements de proximité efficaces et autonomes et de valoriser le rôle fondamental des élues et élus municipaux. Ses membres, qui représentent plus de 80 % de la population et du territoire du Québec, sont regroupés en caucus d’affinité : municipalités locales, municipalités de centralité, cités régionales, grandes villes et municipalités de la Métropole.

Le Caucus des municipalités de la Métropole pour sa part regroupe les 82 municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal a pour mandat d’analyser les dossiers métropolitains qui touchent les grands enjeux du monde municipal, notamment en matière d’aménagement du territoire, de transport, d’environnement et de fiscalité.