États financiers consolidés 2018 - Réduction majeure de l’endettement total net de 40 M$ en six ans

L’administration Deschamps présente de nouveau un bilan financier fort positif marqué par une réduction de l’endettement total net à long terme de 13,2 M$ au cours de la dernière année seulement.

David Legault, directeur général de la Ville de Repentigny et Chantal Deschamps, mairesse de Repentigny et préfète de la MRC de L’Assomption.

C’est l’image d’une saine gestion budgétaire qui se dégage ainsi des états financiers consolidés de l’exercice 2018, audités par la firme Amyot, Gélinas, société de comptables professionnels agréés, et émis sans réserve, déposés ce soir en séance ordinaire du conseil municipal.

La mairesse, Mme Chantal Deschamps, a renchéri sur ces bonnes nouvelles en annonçant que la Ville a conclu 2018 avec un excédent de fonctionnement consolidé de 5,5 M$ par rapport à un budget consolidé de 154 M$. Cet excédent provient entre autres :

  • Des revenus sur les droits de mutation en hausse pour 2018 puisque le marché de la revente a été très actif tant pour les secteurs résidentiel que commercial;
  • Des revenus provenant de subventions de divers programmes en infrastructure;
  • Des revenus pour des services rendus, émissions de permis et revenus d’intérêts;
  • De la gestion rigoureuse des dépenses.

« Ces excellents résultats témoignent également de la rigueur avec laquelle nos équipes administratives et politiques travaillent au quotidien », précise Mme Deschamps.

Une diminution majeure de l’endettement

Depuis les six dernières années, l’endettement total net de la Ville et de ses organismes contrôlés a diminué de 40 M$ pour atteindre 236,2 M$.

« Cela nous laisse donc la marge de manœuvre nécessaire pour réaliser nos grands projets d’infrastructure annoncés dans le budget 2019, et ce, au bénéfice de nos citoyennes et de nos citoyens », ajoute la mairesse.

Investir au profit des générations futures

En matière d’immobilisations, la mairesse a rappelé le déploiement du Programme des grands chantiers de 65 M$ réparti sur quatre ans. Amorcée en 2017, la première phase de ce vaste programme d’infrastructures a permis la réalisation de nombreux travaux de réfection pour lesquels la municipalité s’est assurée d’obtenir sa juste part d’aide financière gouvernementale. Elle poursuivra sur cette lancée au cours des prochaines années, et ce, afin d’offrir aux Repentignoises et aux Repentignois une qualité de vie optimale et à juste coût.

« Mes collègues du conseil municipal et moi-même sommes extrêmement fiers de ces résultats qui attestent encore une fois de l’efficacité de nos mesures de rationalisation. Nos efforts portent leurs fruits et cela profite à l’ensemble de notre collectivité », de conclure Mme Deschamps.