Gens d’affaires et citoyens au coeur de la Ville intelligente

Engager une conversation citoyenne permanente

Plusieurs personnalités ont pris place à la table d’honneur. On reconnait notamment, aux côtés de la mairesse repentignoise et préfète de la MRC de L’Assomption, Mme Chantal Deschamps, Mme Suzanne Roy, présidente de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), Mme Isabelle Proulx, présidente de la Chambre de commerce de la MRC de L’Assomption et M. Jean-Marc Léger de Léger Marketing

Repentigny, le 13 avril 2016 - C’est devant les membres de la Chambre de commerce de la MRC de L’Assomption et d’élus du Grand Montréal que la mairesse de Repentigny, Mme Chantal Deschamps, a présenté l’architecture de la Ville intelligente repentignoise, une vision au sein de laquelle graviteront les entrepreneurs et les créateurs, mais surtout les citoyennes et les citoyens.

La mairesse a précisé que la Ville intelligente se déploiera par un mode de gouvernance transparent dans lequel les Repentignoises et Repentignois seront associés dans l’élaboration de services et applications propices au rayonnement de notre municipalité. « Cette Ville intelligente se réalisera aussi à travers l’innovation de nos entreprises, qui profiteront de l’ouverture des données numériques pour saisir des opportunités économiques inédites», a-t-elle souligné.

Engager une conversation citoyenne permanente

En ayant recours aux nouvelles technologies, l’administration Deschamps souhaite redéfinir la consultation citoyenne par la création d’une communauté Web afin d’engager une conversation permanente, pertinente et constructive. Ainsi, une masse critique de citoyens sera constituée virtuellement, puis invitée à se prononcer sur une multitude de sujets, dossiers et préoccupations dans ce qui sera appelé une communauté d’échange. « La technologie et le citoyen seront désormais indissociables dans nos démarches d’acceptabilité sociale sur laquelle nous avons bâti la nouvelle ville de Repentigny lors du regroupement en 2002, et qui demeure au cœur de tous nos projets », a rappelé Mme Deschamps.

Partage de données

Comme un grand nombre de municipalités, Repentigny offre déjà des services en ligne qui s’inscrivent dans une vision de transparence et de partage de données. Par exemple, les interfaces Mes services municipaux et Infos-Travaux, accessibles par le site Web de la Ville, permettent aux citoyens de localiser les installations municipales, les services de proximité ou encore, les chantiers qui sont en cours sur notre réseau routier.

Dans un contexte de Ville intelligente, l’ouverture des données favorisera davantage l’interaction entre tous les acteurs par la mise en commun et le partage des besoins de ses usagers. Concrètement, l’administration prévoit bonifier l’expérience client, notamment par la création d’une application mobile afin de connaître les délais et le temps d’attente des différents circuits d’autobus. La Ville intelligente favorisera donc des transports encore plus accessibles, modernes, innovants et durables.

« Sous l’angle économique, le partage de données donnera l’occasion aux entreprises d’ici, d’accéder à une mine d’informations sur les activités, les services et les infrastructures de la municipalité. Ainsi, nos entrepreneurs seront en mesure de mieux planifier leur offre de produits et de services, tout en développant des expertises expérientielles afin d’assurer leur prospérité et accroître leur compétitivité », a expliqué la mairesse de Repentigny.  

Un nouveau MédiaLab

Par ailleurs, Repentigny lancera prochainement des projets particulièrement porteurs. C’est le cas du MédiaLab, un nouvel espace de création, d’innovation et de découverte qu’on retrouvera à la bibliothèque Robert-Lussier. De ce fait, on misera sur l’exploitation des technologies de pointe pour inciter les usagers à réaliser des projets en matière d’arts médiatiques, littéraires ou autres. Ils auront notamment accès à une imprimante 3D, à un numériseur 3D et à un nano-ordinateur Raspberry Pi.

Intelligente et humaine

« En s’engageant résolument vers l’ère numérique, notre administration prévoit la formation d’un comité de pilotage qui aura comme mandat de définir la portée de la Ville intelligente repentignoise et d’en déterminer les principaux axes. Toutefois, la Ville intelligente ne peut exister sans sa composante humaine, à savoir les décideurs et les entrepreneurs, certes, mais surtout nos citoyennes et nos citoyens qui constituent le cœur de cette nouvelle odyssée technologique !», a conclu Mme Chantal Deschamps.

Accédez au discours intégral de Mme Chantal Deschamps.

. -30-