L’eau repentignoise respecte les normes gouvernementales

Campagne d’échantillonnage du plomb dans l’eau potable


Repentigny, le 30 octobre 2019 – Le gouvernement du Québec a récemment annoncé un resserrement de la norme de plomb au Règlement sur la qualité de l’eau potable (RQEP) du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). À ce sujet, la Ville de Repentigny est heureuse d’annoncer que l’eau desservie sur son territoire respecte les normes établies et qu’elle peut être consommée en toute quiétude.

« Repentigny est reconnue à l’échelle provinciale pour son leadership et pour son expertise quant au traitement de l’eau potable et à la qualité de ses infrastructures souterraines. Désireuse de bénéficier des avancées technologiques, industrielles et municipales en matière de production et de traitement des eaux, la Ville collabore d’ailleurs depuis de nombreuses années avec la Chaire industrielle CRNSG en Eau Potable (CICEP) de Polytechnique Montréal », explique la mairesse de Repentigny, Mme Chantal Deschamps.

Un processus rigoureux

À des fins de contrôle du plomb, la Ville de Repentigny procède au prélèvement d’échantillons d’eau dans plusieurs résidences privées (maisons unifamiliales ou bâtiments de moins de 8 logements), centres de la petite enfance (CPE) ou garderies en privilégiant les édifices construits avant 1990, tel que spécifié au Règlement sur la qualité de l’eau potable (RQEP). Chaque prélèvement est ensuite analysé par un laboratoire accrédité indépendant. Cette démarche est réalisée du 1er juillet au 1er octobre de chaque année.

Tous les résultats obtenus depuis la mise en place de ce processus respectent les normes établies par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC).

Comment le plomb se retrouve-t-il dans l’eau?

Le plomb est un métal qui n’est pas présent naturellement dans l’eau qui approvisionne les installations de production d’eau potable. Ce sont les accessoires de plomberie utilisés pour transporter l’eau jusqu’aux robinets qui peuvent contenir du plomb et contaminer l’eau. La problématique associée à la présence de plomb dans l’eau potable provient essentiellement de « l’entrée de service », c’est-à-dire la conduite de branchement qui relie la maison à l’aqueduc principal situé dans la rue.

Pour plus d’informations concernant le Règlement sur la qualité de l’eau potable (RQEP), les internautes sont invités à visiter le site Internet du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques au www.environnement.gouv.qc.ca/eau/potable/plomb/index.htm