La Ville offre une aide financière de 112 747 $ pour soutenir les organismes du milieu

Deuxième « vague » d'aide financière aux organismes du milieu


Repentigny, le 27 novembre 2020 – En cette période particulièrement difficile liée à la pandémie de COVID-19, la Ville de Repentigny est heureuse d’annoncer qu’un montant de 112 747 $ sera octroyé aux organismes communautaires du milieu afin de bonifier l’aide offerte aux citoyens qui vivent des difficultés financières, de même qu’aux organismes qui dispensent des camps de jours afin de les aider à pallier les frais encourus pour appliquer les mesures sanitaires recommandées par la Santé publique.

« En tout temps, mais encore plus pendant cette situation exceptionnelle où les besoins sont accrus, le travail des organismes est primordial. Leur implication et leur dévouement font une réelle différence au sein de la communauté, d’où l’importance de leur donner un bon coup de pouce en les appuyant financièrement et en leur permettant de prodiguer des services et de distribuer des biens et denrées alimentaires au plus grand nombre de personnes qui sont dans le besoin. Ensemble, nous pouvons contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des citoyens et à la santé de la collectivité », soutient Chantal Deschamps, mairesse de Repentigny.

Organismes communautaires

Le montant alloué permettra aux organismes suivants d’aider le plus grand nombre de personnes en poursuivant leur mission respective :

  • Fin à la faim, qui répond aux besoins alimentaires de base en distribuant des sacs d’épicerie ainsi que des cartes d’alimentation à utiliser chez les commerçants locaux.
  • La Société de Saint-Vincent de Paul/Banque alimentaire L’Essentiel, qui distribue des denrées et des coupons échangeables dans un supermarché local.
  • La Société de Saint-Vincent de Paul/Magasin, qui offre des articles variés, neufs ou usagés, à petits prix.
  • La Société de Saint-Vincent de Paul Le Gardeur, qui offre de l’aide alimentaire ainsi que des programmes de persévérance scolaire et d’insertion sociale, et qui donne accès aux biens de première nécessité.
  • La Popote roulante Rive-Nord, qui livre des repas complets aux personnes âgées ou à mobilité réduite.
  • La Joyeuse Marmite, qui soutient les personnes et familles à faible revenu, entre autres en organisant des groupes de cuisine et en offrant gratuitement une halte-garderie.
  • Le Centre d’action bénévole MRC L’Assomption, qui offre différents biens et services à un large éventail de la population, allant des jeunes du primaire (qui reçoivent sacs d’école et articles scolaires) jusqu’aux aînés ayant des besoins spécifiques.

Précisions que ce montant s’ajoute au montant de 80 000 $ versé en avril dernier à trois de ces organismes (Fin à la faim, Popote roulante et Société Saint-Vincent de Paul/ Banque alimentaire L’Essentiel) afin d’accroître les services de dépannage alimentaire offerts à nos familles et nos aînés dans le besoin.

Organismes offrant des camps de jour

Avec l’aide financière qui leur sera accordée, Gymnika, L’Air en fête, l’Académie de Tennis Momentum et la corporation C’Jeune seront en mesure d’offrir des camps de jours de qualité et sécuritaires, en proposant des activités qui favorisent le respect de la distanciation et qui permettent d’assurer l’application de mesures d’hygiène accrues, conformément aux indications de la Santé publique. Ces organismes pourront notamment se procurer de l’équipement de protection individuelle ainsi que le matériel nécessaire à l’entretien et à la désinfection, de même que procéder à l’embauche de personnel supplémentaire afin de respecter le ratio restreint pour protéger les enfants, etc.

Rappelons qu’en cette période de pandémie, tous les intervenants s’assurent de respecter les mesures sanitaires recommandées par le gouvernement afin d’assurer la sécurité des personnes qui bénéficient des services offerts par l’un de ces organismes.

Pour obtenir plus d’information concernant les organismes communautaires offrant des biens essentiels et de l’aide alimentaire :