Tournée du ministre Fitzgibbon dans la MRC de L’Assomption

« Notre stratégie de relance économique s’arrime parfaitement à la vision du gouvernement » - Chantal Deschamps

Sur la photo de gauche à droite : Éric Chartré, président du Conseil d’administration de CIENOV; Steve Plante, maire de L'Épiphanie; Sébastien Nadeau, maire de L’Assomption; Pierre Fiztgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de Lanaudière; Chantal Deschamps, mairesse de Repentigny et préfète de L’Assomption; Lise Lavallée, députée de Repentigny; Georges Robinson, conseiller municipal de Repentigny et Michel Champagne, maire de Saint-Sulpice.

L’Assomption, 29 juillet 2019 – La préfète de la MRC de L’Assomption et mairesse de la Ville de Repentigny, Madame Chantal Deschamps, accompagnée du conseil des maires de la MRC de L’Assomption ont reçu vendredi dernier le ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de Lanaudière, Monsieur Pierre Fitzgibbon afin de lui présenter les atouts de la MRC et de ses villes et plus particulièrement, la stratégie de relance économique et ses projets porteurs.

« Au lendemain de la fermeture de son plus grand employeur privé, la MRC de L’Assomption s’est mobilisée en se dotant de projets qui reflètent sa vision de ce que doit être l’économie de demain. La mise en oeuvre de notre stratégie de relance économique mise essentiellement sur l’innovation, l’entrepreneuriat, la recherche et l’éducation afin de créer des conditions avantageuses et un environnement propice répondant aux besoins de notre communauté d’affaires et de nos entreprises. Je salue l’enthousiasme, de même que l’ouverture qu’a manifesté le ministre Fitzgibbon à l’égard de nos projets qui sont en parfaite concordance avec les ambitions du gouvernement, soit celles de créer des emplois bien rémunérés », a mentionné Mme Deschamps au terme de cette visite.

« Je me réjouis toujours de voir que des gens d’affaires et des élus locaux décident de se réunir, de collaborer et de se concerter afin d’établir un plan d’action visant à dynamiser et à assurer la croissance économique de leur territoire. L’entrepreneuriat est le pivot de l’essor des régions. Et en ce sens, le gouvernement est présent pour aider les entreprises à prendre leur envol, à s’adapter aux changements, à développer leurs projets et à aller au bout de leurs ambitions. L’innovation, l’intégration des nouvelles technologies et la transformation numérique sont des incontournables qui vont permettre aux entreprises de la MRC de L’Assomption d’être partie prenante de la nouvelle économie du 21e siècle », a souligné le ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, Monsieur Pierre Fitzgibbon.

Réinventer notre avenir

Rappelons que la stratégie de relance économique de la MRC de L’Assomption a vu le jour en 2015 suite, entre autres, à la fermeture d’Electrolux et la stagnation du développement économique du territoire. Ses projets porteurs regroupent un organisme de développement économique actif auprès des entreprises du territoire (CIENOV) ainsi que deux pôles d’innovation comprenant une large zone d’innovation. Ceux-ci sont axés respectivement sur le commerce intelligent et les technologies expérientielles (CIETECH qui a pignon sur rue à

Repentigny) et sur l’agro-efficience et les bioproduits végétaux (CIEBIO dont le principal partenaire est CIEL) et est développé en lien avec le projet Vert Cité de la Ville de L’Assomption. Ces pôles sont notamment appuyés financièrement par le gouvernement du Québec via son programme FARR pour la somme de 1,5 million de dollars chacun.

À propos de la MRC de L’Assomption

La MRC de L’Assomption est un organisme régional qui regroupe les municipalités de Charlemagne, L’Assomption, L’Épiphanie, Repentigny et Saint-Sulpice, soit 126 356 personnes réparties sur un territoire de 258 kilomètres carrés. La MRC exerce des compétences dans les domaines de l'aménagement du territoire, du transport en commun, de l'environnement, des matières résiduelles, de la culture ainsi que du développement économique local.