Vous êtes ici :

Le déneigement à Repentigny

Viabilité hivernale

La Ville de Repentigny souscrit aux principes de viabilité hivernale, un concept du Ministère des transports du Québec qui regroupe l’ensemble des actions menées par les équipes municipales et les citoyens pour combattre ou s'adapter aux phénomènes hivernaux.

La viabilité hivernale dépasse les efforts du Service des travaux publics. Les piétons et les automobilistes doivent également s’adapter aux contidions météorologiques.

Trois niveaux d'intervention

Afin d’assurer la sécurité de son réseau routier, la Ville procède à l’entretien de 436 km de voies de circulation et de 86 km de trottoirs. Le déblaiement débute lorsque les précipitations atteignent environ 2,5 cm au sol. Cependant, avant de déclencher les opérations, le Service des travaux publics tient compte de certains éléments dont l’heure de pointe, le stationnement dans les rues et l’heure de tombée de la neige. Une fois le déblaiement commencé, les travaux se poursuivent de façon continue.

Une opération de déneigement complète requiert minimum quatre heures de travail. En règle générale, une bonne bordée de neige nécessite de trois à quatre jours d’activités.

Dans son plan de déneigement, la Ville a convenu de hiérarchiser les chaussées prioritaires selon leur classement fonctionnel et leur achalandage :

Niveau d'intervention Type d'artères Exemples
1
  • Artères principales (liaison vers AUT-40 et pont Pierre-Le Gardeur)
  • Corridors scolaires
  • Parcours d'autobus urbains
Notre-Dame, Brien, Iberville, Lacombe, Pierre-Le Gardeur, Le Bourg-Neuf, St-Paul, etc.
2
  • Artères collectrices (liaison entre artères principales et accès aux secteurs résidentiels et industriels)
  • Rues possédant une pente abrupte
Beauchesne, Larochelle, Colbert, Beauchamp, Basile-Routhier, etc.
 
3
  • Rues locales
Secteurs résidentiels

Utilisation écoresponsable d'abrasifs

Le Service des travaux publics déploie de nombreux efforts pour améliorer la gestion des abrasifs et des fondants, tant pour garantir la sécurité des citoyens que pour diminuer l’impact écologique des opérations d’épandage.

Type d'artères Abrasif utilisé
  • Artères principales
  • Courbes
  • Rues possédant une pente abrupte
  • Trottoirs
Chlorure de sodium (sel)
  • Artères secondaires
  • À une distance d’environ 50 mètres des intersections et des panneaux d’arrêt
  • Courbes
  • Pentes abruptes
  • Aux abords des écoles
Abrasifs et fondants
  • Accès des différents bâtiments municipaux, incluant les chalets de parc
Fondant biologique fait à partir de jus de betterave

Afin de ne pas nuire aux écosystèmes des cours d’eau à proximité des stations de purification de l'eau et de traitement des eaux usées, le sable est utilisé comme antidérapant.